AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TOPIC COMMUN ■ all aboard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mara Elessedil
clever as the devil and twice as pretty.
avatar

Posts : 308
Inscription : 31/05/2015
Pseudo : belikovs (livia)
Multinicks : nova rovner ; zinnia darling

all this and heaven too
Location: the forbidden forest, looking at the stars
Quote: having a soft heart in a cruel world is courage, not weakness.
Contacts:

MessageSujet: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Jeu 4 Fév - 19:16


~ all aboard ~


« Tous à bord du Poudlard Express ! » Les premiers sorciers à bord du train filent à la hâte pour s'accaparer leur compartiment « favori » obligeant les petits nouveaux à errer dans les couloirs avant de trouver place vacante. Les préfets, quant à eux, se précipitent à l'avant du train, rejoignant le wagon qui leur est attitré. Bientôt, ils devront patrouiller dans les interminables couloirs afin de veiller à ce que le trajet se fasse dans le plus grand des conforts. Les retardataires pressent le pas faisant hâtivement leurs adieux à leur entourage qu'ils retrouveront éventuellement à l'occasion des fêtes de Noël. Nous sommes le premier septembre, et à onze heures précises, le Poudlard Express -fameuse locomotive rouge à vapeur- quitte la voie 9¾ de la gare de King's Cross (Londres) à destination de la gare de Pré-au-Lard. Si l'excitation et la joie transparaissent sur les visages des habitués ; les traits des élèves de première année laissent deviner une certaine appréhension. C'est un nouveau départ qui s'offre à eux et certains ne voyaient en la magie qu'un mythe pour enchanter les plus petits jusqu'à réception d'une lettre en provenance de Poudlard qui aura vite fait de chambouler ces convictions moldues. « Des friandises ? » demande la vieille sorcière, précédée de son chariot offrant une grande variété de confiseries, un large sourire étirant ses lèvres fines. « Dragées surprises de Bertie Crochue, Ballongommes du Bullard, Chocogrenouilles... On prend l'tout ! » s'exclame un élève de sixième année ; face à tant de sucreries, l'adolescent s'extasie, les yeux brillants comme au premier jour. À l'autre bout du couloir, une sorcière s'agite, à la recherche de sa petite sœur. « Vous n'auriez pas aperçu une jeune fille qui semblait perdue ? Chevelure dorée, yeux verts émeraudes, répondant au nom de Lenore ? » On l'ignore, on secoue frénétiquement la tête. Bientôt un préfet -habitué à ce genre de disparition- fait irruption dans le compartiment : « Par la barbe de Merlin, c'est la même histoire tous les ans. Si c'est pas une personne, c'est un animal de compagnie. Bientôt, c'est vos têtes que vous égarerez ! Si c'est pas déjà fait... » Si dans ce wagon, tous se déchaînent ; dans le suivant, le silence règne en maître. De nouvelles amitiés -voire inimitiés- se créent au sein des compartiments, tandis que de vieux amis scellent leurs retrouvailles dans la timidité ou l'effusion. Les sorciers profitent, tous à leur manière, de leurs derniers instants de répit avant d'atteindre leur point d'arrivée : Poudlard, et de débuter une nouvelle année qui promet d'être chargée en émotions.

nb : Vous l'aurez compris, ce TC se déroule dans le train faisant la liaison entre King's Cross et Pré-au-Lard. Nul besoin de faire long, des posts clairs et concis feront mieux avancer les événements. Amusez-vous !(...)

_________________

I think there’s a fault in my code. These voices won’t leave me alone. Are you insane like me ? Been in pain like me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Jeu 4 Fév - 23:41





all aboard

Ida fit un bref signe de main à ses parents comme pour leur déclarer ses adieux avant d'entrer dans le train. Elle expira un long moment avant de lever le menton et d'observer les élèves qui se précipitaient tous dans leurs wagons respectifs. Les premières années avaient l'air paniqué, les dernières années calmes et habitués. Cela faisait dix ans que c'était la même rengaine, parfois ça exaspérait Ida, mais elle comprenait aussi l'engouement des jeunes qui découvraient à peine Poudlard et ce que ce château représentait. Ida pouvait être aigrie, et pessimiste, mais elle évitait tout commentaire désobligeant le jour de la rentrée, elle soufflait juste, levait les yeux au ciel et se dirigea – avec un pas digne d'une reine – vers son wagon. Ce n'était pas exactement son wagon, mais c'était celui qu'elle s'était attribuée au court de ces dix dernières années. Elle l'avait autrefois partagé avec sa meilleure amie, ou ex meilleure amie, et à présent elle le partageait avec d'autres amis. Ca ne la dérangeait pas plus que ça, même si c'était un souvenir virulent, qui lui était impossible d'oublier. Elle posa son sac sur un siège, avant d'ouvrir la porte en grand et de sourire de toutes ses dents, mais son sourire s'effaça très rapidement lorsqu'elle vit ces visages qu'elle ne reconnaissait pas. Sans aucun tact, n'étant pas d'humeur tolérante, une mine froide vint se muer sur son visage innocent. « Je vous conseille de changer de wagon. » Elle coiffa ses cheveux et les fit basculer vers ses épaules, c'était son bitch move, prévisible oui, mais efficace. Ida les fusilla du regard un à un, puis voyant que personne ne bougeait, elle sourit froidement. « Je suis l'heureuse propriétaire d'une batte, ça serait dommage de l'utiliser dès le premier jour. » Désagréable, menaçante, c'était une bonne rentrée par rapport à d'autres qu'elle avait déjà vécu.

hésitez pas à venir l'emmerder ou l'encourager, elle adore ça. tooth I love you
Revenir en haut Aller en bas
Talisa Ozera

avatar

Posts : 168
Inscription : 03/02/2016
Pseudo : Oswalds / Manon.
Multinicks : lyra meadows.

all this and heaven too
Location: behind you, asshole.
Quote:
Contacts:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Ven 5 Fév - 0:27

C'était une nouvelle rentrée à Poudlard qui commençait aujourd'hui, et Talisa avait attendu ce moment avec impatience. Il n y avait que là bas qu'elle se sentait bien. Se retrouver dans la maison familiale sans sa mère était bien trop difficile pour elle. Cela lui rappelait trop de souvenirs. Les odeurs de cuisine avaient disparu, tout comme le parfum de sa mère. Toutes ces odeurs qui la rassuraient tant étant petite n'étaient plus que des souvenirs lointains maintenant. Alors Talisa était plus que ravie de retrouver sa deuxième maison.
Une fois à bord du Poudlard Express, elle se mit à chercher du regard des visages connus. Un sourire par ci, un sourire par là, elle attendait surtout de tomber sur sa fine équipe, ses amis, Iris, Cyrus, Jenne et Gage. Elle fit signe à son petit frère pour lui dire qu'elle allait commencer à chercher une place, alors que celui-ci discutait déjà avec d'autres élèves de son cursus.
Sa valise était trois fois trop lourde pour elle. Pourquoi avait-elle pris autant d'affaires ? Meeko, son hibou, commençait à s'impatienter dans sa cage et à faire trop de bruit. Elle lui jeta un regard noir, ce qui eut l'objectif escompté : l'oiseau se tut, étrangement. Et oui, Talisa était en parfaite communion avec son ami à plumes. La rouquine commença à arpenter les couloirs, cherchant une place où s'asseoir, et finit par tomber sur un wagon libre. Elle s'y installa, aspirant à de la tranquillité après tout ce remue ménage à la gare. Mais c'était sans compter sur tous ces petits premières années qui débarquèrent en grand fracas dans le train, piaillant de leur voix aiguë et désagréable. Puis soudain, ce fut un visage plutôt familier qui fit son entrée remarquée dans le wagon. Ins Rinaldi. Tali' ne la connaissait pas plus que cela, mais savait que c'était une très bonne amie de son frère. Elle décida de la chambrer un peu. « Range ta mauvaise langue et ta batte, Ida, tu risques de blesser quelqu'un avec, ou pire, de te blesser toi-même. Ca serait dommage pour le premier jour. Et je voudrais pas dire à Weil que son amie a fait une connerie et que je l'ai laissé faire. » Talisa ponctua sa remarque d'un petit clin d'oeil, avant d'ajouter avec le sourire : « J'espère que tu n'oserais pas me dire de dégager du wagon. Tu sais, le respect pour les ainés, tout ça. » C'était tout Talisa, ça. Titiller et chambrer les autres.

Voilà je suis venue t'embêter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raina Sargent
+ made a mess in a backless dress.
avatar

Posts : 412
Inscription : 05/06/2015
Pseudo : rosewins, rita(bella).
Multinicks : marcie coburn.

all this and heaven too
Location: near the black lake.
Quote: two nights ago, she got that look in her eyes. kaleidoscope, but that's only half the time.
Contacts:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Ven 5 Fév - 1:36

Raina soupire. Elle soupire parce que ce temps maussade influence son humeur. Elle soupire parce qu'elle aurait aimé transplaner ou emprunté un tout autre moyen de locomotion afin de se rendre à Poudlard. Elle soupire surtout parce qu'Adrian se moque ouvertement d'elle et qu'elle rate une occasion de laisser l'empreinte de sa main sur la nuque découverte de son jumeau qui l'abandonne déjà, n'assumant soudainement plus ses railleries. Une insulte passe la barrière de ses lèvres tandis qu'elle s'acharne à garder son équilibre afin de ne pas s'étaler devant tous ses camarades. Très vite, Adrian réapparaît -l'âme généreuse- et se saisit de l'objet de ses tourments -sa valise- si bien que Raina ne se retrouve à porter qu'un léger sac de voyage. Un sourire vient prendre place sur ses lèvres carmins alors que son jumeau se plaint, à son tour, du poids de la malle. « Qu'est-ce que tu peux bien transporter d'aussi lourd? » La belle se contente de hausser les épaules et d'abandonner Adrian à son triste sort, mais pas avant de lancer un : « Ma première victime de l'année. Avance si tu veux pas te retrouver à sa place, tête de nouille. » à l'attention de son sauveur. Elle sait pas trop où elle va, ni qui elle cherche. Elle parvient difficilement à se frayer un chemin au milieu de la marée humaine qui a déferlé sur le fameux quai 9¾. Quelques minutes plus tard, c'est dans le train qu'elle se heurte à de nouveaux obstacles : des élèves de première année qui peinent à trouver un compartiment, bloquant tout -et tout le monde- sur leur passage ; voire des imbéciles qui laissent leurs malles immenses traîner sur sa trajectoire. « Je trouve le train plus bondé que les années précédentes. À tel point qu'on pourrait même plus y faire entrer un Fléreur. » qu'elle balance à l'attention d'un préfet qui passe par là. Elle avance vers le compartiment qu'elle considère le sien parce qu'elle y a passé des heures à torturer Adrian, en compagnie de ses fidèles alliées : Aisling et Bobby. D'ailleurs, elle n'a pas encore aperçu les jeunes femmes, ça sort de l'ordinaire. Tant pis, elle se dit qu'elle pourra profiter de quelques secondes de répit bien méritées avant l'arrivée de ces deux tornades humaines. Rares sont les instants où Raina peut se vanter d'avoir une seconde à elle, bien souvent entourée de son groupe d'amis ou de jeunes victimes qu'elle prend sous son aile du fait de son affiliation aux Guardians. Elle s'échoue lamentablement sur l'un des fauteuils du compartiment et fixe la foule qui n'a de cesse de s'amasser au dehors. « S'ils comptent rater le train, ils sont sur la bonne voie. »

Spoiler:
 

_________________

i hid my deepest feelings so well, ~ i forgot  w h e r e  i placed them.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobby Miller
darling i'm a nightmare dressed like a daydream.
avatar

Posts : 100
Inscription : 03/02/2016
Pseudo : rivendell, lucie.

all this and heaven too
Location:
Quote:
Contacts:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Ven 5 Fév - 11:04

- Si vous continuez à être aussi lente,je vais rater ce foutu train. Et ça, ce sera de votre faute. Son pas était rapide, elle parlait d'une voix forte et assez audible pour que son valet marche un peu plus vite. Le pauvre, il se trouvait comme chaque année avec une tonne de baguages. Mais Bobby s'en fichait. Elle détestait prendre ce train. Chaque année c'était pareil. Ce trajet, elle le connaissait par coeur. Et plus les années passaient, plus elle en avait marre. Il y avait une foule immense devant le train. Bobby soupira. Elle foula les marches du train et laissa l'homme qui lui était attitré se débrouiller avec ses bagages. La foule, elle détestait ça et cette année, elle avait l'impression que c'était pire que les autres fois. Les premières années sortaient de tous les compartiments, courant dans les couloirs, se précipitant vers la vendeuse de friandises. Une jeune fille déposa, devant elle, sa valise, prête à s'en aller. Bobby s'arrêta. Elle la fusilla du regard. - Si j'étais toi, je bougerai ça immédiatement. La jeune première année s'arrêta dans son élan et regarda Bobby, presque apeurée. - Désolée je .. Bobby croisa les bras. - Sais-tu à qui tu parles, microbe ? Elle secoua la tête de façon négative. - Alors si tu ne veux pas le savoir, je te conseille de partir. Et vite. Elle prit sa valise et parti en courant. Ah, les premières années. Bobby aimait tellement les terroriser. Elle sourit, fière d'elle, et sans même réfléchir, s'engouffra à son tour dans le compartiment qui se trouvait à sa gauche. Un sourire sincère se dessina sur son visage en voyant Raina. - Tu es déjà là ? Tu m'impressionnes. Dit-elle en allant embrasser l'une de ses très chères et rares amies. Bobby s'installa à ses côtés. - Les autres ne sont pas encore là ? Et ton frère ? Bobby pouvait être une vraie pipelette quand elle le voulait. Et enfin, depuis le début de cette journée, elle se sentait bien. Après tout, elle allait retrouver sa bande, et c'est tout ce qui comptait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Ven 5 Fév - 11:48

Jonathan adorait le Poudlard Express. Toute cette agitation, tous ces élèves joyeux ou fébriles, tous ces premiers années qui ne le connaissaient pas encore et qu'il pouvait embêter à sa guise... C'était le pied ! C'est pourquoi, à l'instar du commun des professeurs - du moins de ce qu'il en savait, tous les ans, plutôt que d'arriver, en avance, par poudre de cheminette, il prenait le train avec les autres élèves. C'est que, il était jeune et encore dans la vingtaine pour quelques années, après tout, alors il avait bien le droit de jouer un peu ! Il sortait d’ailleurs en ce moment même d'un compartiment rempli de première année, où son devoir était de les rassurer concernant la répartition. « La répartition ? C'est simple ! À votre arrivée, vous allez avoir droit à une balade sur le lac. Là-bas, il vont vous jeter à l'eau. Ceux qui partent se battre avec le calamar géant seront Gryffondor, ceux qui arrivent à remonter à la surface seront Serdaigle, ceux qui arriveront à NE PAS se faire jeter seront Serpentard et enfin... Ceux qui couleront à pic seront Poufsouffle. » Rassurer. C'est ce que je vous disais. C’était avec un grand et magnifique sourire qu'il avait accompagné ses douces paroles et, après s'être régalé de leur réaction, il partit faire un tour. Vaguant dans l'allée tout en dansant sur du Michel Jackson - et sans non plus oublier de chantonner Billie Jeans, Jonathan sentait déjà que cette année allait être amusante. Et puis, non loin, il vit Mara Elessedil, une élève de Gryffondor. Cette dernière avait l'air mal en point, ce qui fit froncer les sourcils du professeur. S'approchant doucement pour tenter d'en savoir plus, il l'entendit converser avec un préfet, et compris qu'elle cherchait quelqu'un qui aurait, semble-t-il, disparu. Alors comme Jon-Jon était un professeur merveilleux et toujours là pour les élèves, il décida de lui octroyer son aide... À sa manière. Continuant d'avancer vers elle à pas feutrés, faisant bien attention à ce qu'il ne se fasse pas entendre, c'est quand il fut derrière elle de quelques centimètres seulement qu'il s'exprima d'un grand et magnifique « GRAAAAAAAH ! » dans le but d'effrayer la demoiselle. Et parce que Jon ne faisait jamais les choses à moitié, il n'oublia pas de prendre la posture d'une bête enragée, mains en position pour sortir les griffes et belle grimace bouche ouverte. Même après que la demoiselle se fut retournée, il resta dans cette position, la fixant ainsi une ou deux secondes, avant de baisser les armes et de continuer sur sa lancée, grand sourire aux lèvres « t'as une sale tête, aujourd'hui, dis-donc ! Qu'est-ce qui t'arrive ? » Délicatesse ? Ce mot-là, Jon-Jon ne le connaissait pas. Et c'était bien plus drôle ainsi. Sortant alors un sachet de dragées surprises de sa poche, il les tendit à la jeune femme. « un bonbon ? » Puis, comme pour lui montrer que ceux-ci n'étaient pas empoisonnés, il en prit un lui-même qu'il se lança en l'air pour le réceptionner directement dans sa bouche, grande ouverte. S'il restait un homme maladroit, monsieur l'ex-capitaine de l'équipe de Quidditch des Gryffondor avait quand même conservé une certaine agilité lors q'il s'agissait de lancer des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Ven 5 Fév - 14:30

Ida aimait qu'on la respecte, mais elle avait très souvent beaucoup de mal à délimiter crainte et respect. Menacer quelqu'un avec sa batte était malheureusement devenu quelque chose de trop courant, c'était devenu normal alors que ça n'aurait jamais vraiment dû le devenir. Mais elle avait dû s'imposer, Poudlard était comme un jeu de télé réalité, on s'effaçait ou on brillait. Il était hors de question qu'Ida ne disparaisse, au contraire, elle aimait être au centre de l'attention. Elle était faite pour être une princesse. Ou du moins c'est ce qu'elle aimait faire croire à toute personne qui l'écoutait encore. Elle pouvait se montrer convaincante, mais malheureusement personne ne croyait à son futur règne. Lorsqu'elle se retrouva nez à nez avec Talisa Ozera, une jeune fille qu'elle ne connaissait pas personnellement, mais qu'elle jalousait pour ses cheveux, elle sourit malicieusement. Ida savait montrer exaspération comme malice en un seul regard. C'était un don, elle savait être gracieuse comme le contraire, elle savait taper comme vous enfoncer un couteau dans le dos quand vous ne regardez pas. C'était un art de la manipulation comme de la violence, qu'elle affectionnait particulièrement. Dans le fond elle n'était pas si vilaine, elle n'était pas la garce qu'elle aimait dépeindre, en revanche elle aimait avoir du pouvoir. C'était l'appel à l'autorité qui la rendait si extatique et exaspérante. Elle entra dans le wagon avec sa grâce innée et continua à sourire. « Doutes-tu de mes aptitudes Ozera ? » Elle marqua une petite pause, et se pencha vers la jeune fille tout en chuchotant. « Si tu veux je peux te prouver à quel point je suis agile, un ravalement de façade ne te ferait peut-être pas trop de mal. »  Ida s'assit en face de sa nouvelle amie (?) ou plutôt adversaire ? Et expira un long moment comme si elle s'impatientait. « Je respecte ceux qui me sont dignes. » Elle faisait sa crise de mégalomanie, rien de bien étonnant, c'était un brin ridicule, mais elle disait ça sur le ton de l'humour. Ou peut-être pas. Elle surjouait beaucoup, tant que parfois elle ne savait plus réellement où était ses limites. « Mais comme tu es la sœur d'un très cher ami à moi, j'accepterai ta présence dans mon wagon. » Elle s'assit en tailleur sur la banquette et sourit, peut-être sincèrement cette fois.

Revenir en haut Aller en bas
Talisa Ozera

avatar

Posts : 168
Inscription : 03/02/2016
Pseudo : Oswalds / Manon.
Multinicks : lyra meadows.

all this and heaven too
Location: behind you, asshole.
Quote:
Contacts:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Ven 5 Fév - 16:01

Un sourire taquin se dessina sur les lèvres de la jeune Ozera. Elle avait attiré l'attention de la Gryffondor, et c'est ce qu'elle souhaitait. Bien sur, elle ironisait, elle n'avait rien contre Ida. Si elle était une amie de Weil, c'est qu'elle devait être quelqu'un de bien. Mais en tant que grande soeur, elle se sentait aussi le devoir de voir ce que valaient ses amis. C'était donc tombé sur Ida Rinaldi.  « Oh tu sais, c'est juste de la prévoyance, et de la bonté. Je voudrais pas que tu t'attires des ennuis dès le premier jour, ou pire. Et puis regarde moi ces petites têtes effrayées. T'es traumatisante pour une Gryffondor. C'est pas le rôle des Serpentard de faire peur aux premières années ? » Elle fit mine de ne pas avoir relevé la remarque sur le ravalement de façade, se doutant bien qu'il s'agissait d'une petite boutade. Ida mentionna son frère.  « Oh je te remercie. Quel honneur. Je me sens toute chose. » Elle fit mine de réfléchir avant d'ajouter :  « Ouais, nan. En fait ... Je m'en fiche, j'ai pas besoin de ton autorisation. Un Chocogrenouille ? » dit-elle en tendant une boite à Ida, comme si de rien était.  « En parlant de Weil. Qu'est ce qu'il fout, le morveux ? Il s'est perdu dans le train ou quoi ? C'est pas comme si c'était un labyrinthe, merde. Oh la la, pourquoi on peut choisir ses amis mais pas sa famille.  » Suite à quoi elle goba un chocolat, l'air penseuse. En réalité, elle savait qu'elle était trop maternelle avec ses cadets. Mais elle n'y pouvait rien. C'était devenu comme une obligation pour elle, même si elle n'avait que très peu de différence en âge avec ses frères et sœurs. Elle soupira, avant de retourner son attention vers la jeune Rinaldi.  « Bon puisqu'on est toutes les deux seules pour le moment ... autant tuer le temps. Qu'est ce que tu fais comme cursus ? Enfin sauf si je suis pas assez "digne" pour te parler évidemment. » Talisa avait conscience que cela pouvait paraitre un peu brute de décoffrage mais elle était ainsi. Elle lui adressa son plus doux sourire pour lui faire comprendre que non, elle n'était pas une garce, juste quelqu'un d'assez tatillon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Ven 5 Fév - 16:53

Il soupire, les yeux plongés dans son bouquin. L'année n'avait même pas encore commencer que les hostilités commençaient entre certains élèves, chaque année, le même scénario. Il avait apprit au fil du temps a n'y accorder aucune attention, mais quand ça commençait a crier à gauche à droite, ainsi que dans les cabines et waggons voisins, cela devenait assez difficile de ne pas llaisser trainer une petite oreille curieuse. Dans ce brouhaha on distinguait aussi les éclats de voix des premières années, mêlant crainte et excitation face à l'expérience qui les attendait. Il pouvait les comprendre, pour certain apprendre ses origines magiques pouvait être une expérience terrifiante, pour d'autre, suivre les pas de leurs aînés était un véritable honneur. Mais de son côté, Amos n'y voyait pas un réel intérêt, ces ''sang-pur'' à l'orgueil démesuré, et en général facilement reconnaissable par leur excès, il avait beaucoup de mal avec. Il ne les appréciait pas vraiment en général, les premiers contacts étaient toujours assez piquant, donc il les évitait. Même si cette année, il semblait avoir choisi le mauvais wagon pour esquiver ce genre de rencontre. Être en avance n'avait pas été sa meilleure idée de l'année, il devait l'admettre, mais celle-ci ne faisait que commencer après tout, il pourrait tout aussi bien prendre ses affaires et se lever sans un mot, après tout, il n'avait pas des valises aussi chargé que certain de ses camarades, mais il ne leur ferait pas cet honneur, il était bien installé après tout et préférait éviter s'approcher du brouhaha que causer la jeunesse sorcière intégrant tout juste Poudlard.

Au final, il resta statique, le nez toujours plongé dans son bouquin, portant trop peu d'attention vers la masse qui commençait à s'installer autour de lui. Peut importe qu'il soit Gryffondor, Serpentard, Poufsouffle ou encore de sa propre maison, il n'était pas vraiment dans ce train pour se sociabiliser, cet étape était pour les murs de l'école. Par contre, il avait hâte de retrouver son parc ainsi que les créatures qui peuplent la faune et flore de l'institut magique.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Ven 5 Fév - 18:53

- PARDON PARDON PARDOoooon ! Il déboula dans les couloirs du wagon avec ses valises flottant au-dessus de lui, faisant tournoyer sa baguette, manquant de crever les yeux de plusieurs gamins embarquant pour Poudlard pour la première fois. Il ne donnait sûrement pas une bonne impression de lui-même, en les écrasant contre les vitres des compartiments pour se frayer un chemin. Il avait ce sourire niais sur la bouche et les yeux aussi pétillants que ceux des première année. Chaque retour à Poudlard était pour lui un grand moment, dans l'année.  Eh puis, ils allaient assister au festin de la rentrée, alors il était plus qu'impatient, surexcité à l'idée de retrouver son plat de pudding. Les bagages le suivaient, virevoltant par-dessus les têtes, fusant d'un wagon à l'autre sous le regard émerveillé des mômes qui assistaient, pour certains, pour la première fois à des exploits de magie. Enfin, ce n'était pas non plus transcendant. Il s'était simplement encore levé en retard, allait rater le train et d'un coup sec de Failamalle suivi d'un Locomotor Barda , ses affaires s'étaient rangées et avaient pris leur envol pour King's Cross. Il s'était assuré qu'elles ne soient pas visibles par les moldus quand elles survoleraient Londres avec un simple sortilège de désillusion. Atlas s'étonnait lui-même de pouvoir enchaîner ces petits enchantements pratiques, alors qu'il passait plus son temps à utiliser la magie à des fins un peu plus violente. Les cours de sortilèges et enchantements ne le passionnaient pas tant que ça et pourtant, après onze années pleines passées à Poudlard, il se rendait compte que ça lui avait servi de tourner et d'abaisser sa baguette sur une plume de chouette. Ses malles s'écrasèrent au bout de la locomotive et il les fit léviter à quelques centimètres du sol jusqu'à son compartiment où il échoua dans une banquette comme une baleine sur un bord d'océan. Son bric-à-brac tomba avec lui, mais sur le pieds du gars qui était déjà dans le wagon. Le tout pesait trois tonnes et demie. Atlas n'était pas un minimaliste.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raina Sargent
+ made a mess in a backless dress.
avatar

Posts : 412
Inscription : 05/06/2015
Pseudo : rosewins, rita(bella).
Multinicks : marcie coburn.

all this and heaven too
Location: near the black lake.
Quote: two nights ago, she got that look in her eyes. kaleidoscope, but that's only half the time.
Contacts:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Ven 5 Fév - 20:11

Elle entend, au loin, une jeune sorcière s'en prendre à une pauvre âme en peine et elle ne reconnaît que trop bien la voix de Bobby. Pauvre enfant, qui débutera l'année avec un certain traumatisme. Raina fréquente la jeune Miller depuis maintenant plusieurs années et sait à quel point celle-ci peut se montrer impatiente et désagréable quand les choses ne tournent pas en sa faveur. Elle hésite un instant à voler au secours de la première année mais elle aperçoit la jeune fille qui s'enfuit en courant, alors que Bobby fait une entrée remarquée dans le compartiment, le sourire aux lèvres. « Et toi, toujours aussi cruelle ? Tu m'impressionnes. » qu'elle réplique, ses lèvres s'étirant en un maigre sourire. Pas besoin de prendre des pincettes avec son amie, car cette dernière aurait presque tendance à considérer ladite cruauté comme une qualité première. « T'aurais pu y aller mollo quand même. C'est sa première année, ne va pas la dégoûter de Serpentard tout de suite. Accorde-lui quelques heures... qu'elle se fasse sa propre idée. » Bobby vient s'installer à ses côtés, s’enquérant de la position des derniers membres de la bande. « Tu connais Aisling, elle aime se faire désirer. Et Adrian- » Adrian lui est complètement sorti de la tête, pensée qu'elle n'articule pas à haute voix, sœur ingrate qu'elle est. C'est vrai ça, où est-ce qu'il est passé ? Elle se souvient l'avoir abandonné avec ses bagages et puis, plus rien. Comme volatilisé de son champ de vision. Il sait pourtant que ce compartiment est celui qu'ils ont pour habitude de partager à chaque rentrée scolaire. L'infidèle, il doit lui cacher quelque chose et elle a bien l'intention de lui tirer les vers du nez à leur arrivée à Poudlard. Elle croise le regard de son amie, arborant une mine sérieuse et réfléchie. « Sous terre. Il m'a fait passer un été abominable. Il tient compagnie aux gnomes du jardin maintenant. » qu'elle plaisante, l'expression sur son visage demeurant toutefois indéchiffrable, avant d'en rajouter une couche. « Je crois qu'il s'y plaît bien, je n'ai plus de ses nouvelles. M'enfin, tu connais les gnomes, ils sont aussi malins qu'Adrian, ça a le don de rapprocher ce genre de point commun. » Un rire à peine audible emplit l'espace restreint que les deux sorcières occupent désormais. Elle hausse les épaules et cherche son jumeau du regard parmi toute la populace qui commence, petit à petit, à déserter le quai. Ses efforts sont vains, il reste introuvable. « J'en sais trop rien. Il a dû trouver quelqu'un d'autre à importuner. » L'inquiétude s'empare toutefois de son esprit, mais elle se contente d'enfouir ce sentiment au plus profond de son être. L'absence de son jumeau dans cette cabine se fait déjà ressentir. Un si long voyage sans la présence de sa victime préférée ne semble plus si tolérable à présent. Tant pis, elle le retrouvera à Pré-au-Lard histoire de passer ses nerfs sur lui, comme à l'accoutumée.

_________________

i hid my deepest feelings so well, ~ i forgot  w h e r e  i placed them.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Ven 5 Fév - 21:27

Le départ avait toujours été saupoudré de mélodrames et de vaines larmes qui coulaient sur les pommettes d'une mère bien trop protectrice envers sa progéniture. Le père qui ne laissait aucunement transparaître les sentiments dans lesquels il pouvait se noyer, la bise déposée dans les creux des joues alors que les regards se croisaient pour une dernière fois, silhouettes qui s'estompaient dans l'amas d'individus. Tous, faisant des signes d'au revoir à leurs enfants alors que ces derniers tournaient des talons pour faire face aux wagonnets dans lesquels ils pénétraient un à un, se bousculant sans faire preuve d'une quelconque attention, bien trop pressés de rejoindre les confrères déjà connus et parfois méconnus. Luksá, fidèle à ce regard qui fusillait dès le faux pas réalisé. Bousculade à laquelle elle répondit en posant doucement les paumes sur les omoplates sur lesquelles elle fit pression pour dégager le passage bloqué. Soupir échappé des lèvres qu'elle scella dans un silence, nul besoin d'articuler alors que sa réputation précédait et n'était pas inconnue de toutes ces personnes l'entourant. Exécrable pour des raisons qui lui étaient floues, elle ne pouvait s'empêcher de froncer les sourcils épais qui accentuaient la dureté de son visage. Le bruit, sa bête noire quand elle n'était pas celle le provoquant. Elle vint se masser les tempes de ses deux index et majeurs, fermant les paupières en se mordant la lèvre inférieure. Après quelques instants, elle laissa apparaître les billes foncées qu'elle dirigea vers les sources de bruit, et reprit sa route dans les couloirs afin de trouver un compartiment qui n'était pas trop rempli. Vide, ce serait bien, aussi. Ou alors, avec une poignée de connaissances, si ce n'était plus, qu'elle chérissait. Faute de trouver chaussure à son pied, elle ouvrit une porte qui laissait apparaître aucune carrure, s'affala sur l'une des deux banquettes alors que le derrière de son crâne venait se poser sur la vitre refroidie, les jambes tendus qui s'appuyaient sur la façade en face d'elle. Ainsi, elle pouvait observer les visages qui se fendaient dans la fenêtre de son wagon, pouvait faire signe si jamais elle croisait l'attention d'un ami quelconque. Mais ça, c'était sans compter sur le sommeil qui vint l'assommer. La seconde de laisser-aller, le filet de bave qui vient couler sur le menton alors qu'elle était déjà dans les bras de Morphée.

HJ:
 


Dernière édition par Luksá Burgess le Dim 7 Fév - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Ven 5 Fév - 23:07

Passer pour la treizième fois de sa vie le passage de la gare King Cross provoquait en Connor tout un panel de sentiments. A la fois il était heureux, à la fois il regrettait que ce ne soit bientôt la fin. Il savait qu'il lui restait encore au minimum deux ans à taper dans l'école, mais déjà, il ressentait la nostalgie s'emparer de lui. Même ces multiples bousculades, ces crapauds ambulants de première année et cette odeur de transpiration et parfum un peu cheap, ne pouvait lui enlever ce sourire niais plaqué sur son visage. Plus haut que la plupart des personnes sur le quai, il remerciait les gênes paternel de lui avoir donné trois têtes de plus que la plupart des personnes autour de lui. C'était bien pratique pour repérer son chemin jusqu'au train. Son regard avait beau filé dans tous les sens, il ne repérait pas une seule de ses connaissances, mais il avança, conquérant, jusqu'au Poudlard Express. Sa valise en main, il monta dans le premier wagon à sa portée avant d'être arrêté par deux premières années se disputant un wagon. Dégagez les morveux. Parce que oui, il avait le droit. Ces gamins se souviendraient surement pas de son intervention dans la semaine qui arriverait et au mieux, ils lui ficheraient la paix pour le reste de sa vie. Il faut que je me répète ? Un regard dur, une carrure impressionnante et un ton catégorique, il ne manquait plus que le léger grondement dans sa gorge pour parfaire le tout. Alors il pensa à Cyrus, à combien il était de mauvais poil ces temps-ci, il aurait pu l'utiliser pour leur faire peur, ça aurait été plus simple avec ses immenses cernes, tout le monde dégage de son chemin. Les deux marmots se séparent, il avance à travers le couloir, son balais dernier cri et imposant en main. Bonjour mesdemoiselles. Les vieilles habitudes ne s'étaient pas complètement éclipsées cet été et il envoya un clin d’œil à un groupe de jeunes gazelles de quatrième ou cinquième années. Il aimait le bruit des gloussements sur son passage, il se permit même de se passer une main dans sa chevelure. Quel crâneur. Son regard voguait sur les différentes fenêtres ouvrant sur les wagons, à la recherche de ses amis. Il commençait alors à s'impatienter et à douter de leur venue cette année, lorsqu'il découvrit étalée de tout son long, Luksá. Son premier réflexe ? Entrer en silence dans le wagon, poser ses affaires, refermer la porte puis dégainer son portable. Le brun se pencha vers elle, alluma l'écran de son cellulaire et activa le mode selfie. Il en connaissait une qui n'allait pas aimer le dossier qu'il avait d'elle. Il en pris même une vidéo, avec lui en train de faire des grimaces. Alors d'une main assez brusque, il lui poussa l'épaule sans grande délicatesse pour la réveiller, une fois qu'il eut fini ses photos. Yo, tu dors. Sans blague Connor ? Et j'ai de nouveaux dossiers sur toi. Gros titres : Luksá et sa bave de troll des montagnes. Sourcils levés et s'arquant de manière suggestive, sourire carnassier étirant ses lèvres, c'était sa manière à lui de lui dire 'hey, salut Luksá, tu m'as manqué cet été".
Revenir en haut Aller en bas
Woody Rinaldi

avatar

Posts : 208
Inscription : 03/02/2016
Pseudo : bb8
Multinicks : pas de multinicks

all this and heaven too
Location: en cours, à la bibliothèque ou dans son lit.
Quote: c'est ça et moi, j'suis mélusine.
Contacts:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Sam 6 Fév - 0:33

C'était la rentrée scolaire. Les familles se pressaient sur le quai, tandis que les étudiant(e)s montaient à bord du Poudlard Express. Je fis un dernier signe à mes parents et finit par leur tourner le dos. Les connaissant, je sais très bien qu'ils ne s'attarderont pas et sont déjà en train de partir. Le mouvement de tête que je ferai dans cinq minutes confirmera mes propos.
Armé de ma valise et de la cage de Mélusine, ma chouette, je monte donc dans le train. Sans m'en rendre compte, je suis une de mes sœurs aînées, Ida. Elle se dirige vers « son » wagon. L'espace de quelques secondes, j'ai une hésitation. Est-ce qu'elle a réellement un wagon réservé ? La connaissant, elle est capable d'avoir fait une demande à l'école et au Ministère.
Réalisant la bêtise de mon idée, une idée me vient très rapidement en tête. « Une batte en mousse, à moitié rongée ouais. » Embêter une de mes sœurs, avant d'arriver à l'école : voilà là une occasion que je me dois d'honorer. D'autant plus qu'une fois à Poudlard, c'est tout juste si je continuerai à leur parler. Du moins, je m'emploierai comme toujours à avoir le minimum d'interactions avec.
Je rentre dans son wagon (sans forcément avoir été invité). Lorsque je crois son regard, je me contente de hausse les épaules, avec un air « Quoi ? J'ai rien fait ! Pas encore du moins ! » Je range ma valise et la cage de Mélusine dans les compartiments prévus pour. C'est alors qu'une autre étudiante nous rejoint. Je la laisse discuter rapidement avec Ida.
Néanmoins, elle finit par avouer quelque chose qui m'intéresse : des Chocogrenouilles. Sans plus attendre, je me permets d'en prendre une. « Merci ! » Je n'ai pas eu d'autorisation d'en prendre, mais peu importe. Je suis déjà en train de l'ouvrir, en me demandant la carte que j'aurais et de ne pas laisser la grenouille en chocolat s'échapper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gage Lupei
a reckless fire in the pouring rain.
avatar

Posts : 152
Inscription : 03/02/2016
Pseudo : (maknae) minh.

all this and heaven too
Location: Somewhere, probably pissing someone off with his joyful and lazy self.
Quote: “But his heart was in a constant, turbulent riot.”
Contacts:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Sam 6 Fév - 15:11


La rentrée ? Ce sujet qui était étrangement devenu tabou pour tous ceux qui n'étaient pas des premières années était, au contraire, quelque chose que Gage adorait vraiment. Il se souvenait de sa rentrée comme d'une expérience unique et espérait que celle des premières cette année allait être de même. D'un naturel extrêmement optimiste et positif, si pour beaucoup voir des petits nouveaux les rendait particulièrement grincheux et de mauvaise humeur, Gage était toujours emballé de savoir que Poudlard accueillait de nouveaux sorciers. Ils se disaient que c'était une relève, une renouvellement qui ne pouvait qu'apporter que du bien. En réalité, il était tellement émerveillé par le monde magique qu'il pouvait transformer la plus horrible des choses - à savoir la rentrée - en quelque chose d’acceptable. Son sac sur l'épaule gauche et sa motivation dans la poche, Gage se rendait pour la onzième fois dans ce train qui allait le mener au coeur de la magie. Il en avait une grande hâte et ce n'était pas parce qu'une centaine de têtes inconnues avaient fait leur apparition qu'il allait perdre cette énergie. Ce qui le faisait rire, c'était surtout tous ces onze / douze / treizième années qui se montraient extrêmement heureux de cette situation. Il en voyait déjà au loin martyriser certains premières. Prenant un rythme posé dans les couloirs du train, Gage cherchait une place libre pour lui. En soi, on pouvait aller à n'importe quel wagon. Cependant, une sorte de hiérarchisation s'était naturellement installée et depuis, les années ne se mélangeaient pas et c'était peut-être mieux ainsi, enfin pour la santé mentale des pauvres novices. Lorsqu'il arriva enfin aux wagons qu'il connaissait plutôt bien, il s'étonna alors de voir des premières.  Il s'approcha doucement, décidé à les conseiller afin qu'ils ne se fassent pas interpeller par une âme peu aimante des premières années. « Oh? vous êtes nouveaux?  » demanda-t-il sur un ton amical. Le groupe de quatre se retourna, la peur aux yeux.  « Si ça ne tenait qu'à moi, je vous conseille plutôt d'all- » il eut à peine le temps de finir sa phrase que l'une d'entre elles se mit à crier - ce qui effraya d'ailleurs Gage, provocant un sursaut peu favorable pour son coeur - et poussa toutes les autres. En un instant, elles avaient déguerpi le passage, laissant Gage seul avec ses bonnes intentions.


Si quelqu'un se sent d'humeur à se foutre de la tronche de Gage, il ne faut point hésiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Sam 6 Fév - 15:43

Un nouveau semestre reprenait à l'école de sorcellerie, au plus grand plaisir de Zelda. C'était la troisième année que la brune passait dans les couloirs anglais, ayant auparavant étudié à l'école Beauxbatons. Un déménagement qui lui faisait le plus grand bien, après le drame qu'elle avait vécu du temps où elle vivait encore en France. Mais la jeune femme ne voulait pas songer aujourd'hui à ce dernier, elle n'avait pas envie de s’effondre en larme le jour de la rentrée. Cette année à Poudlard s'annonçait aussi bonnes que les précédentes. Amoureuse des études, elle s'était languie pendant les vacances d'été de son retour à l'école, notamment parce que ça lui changeait de ses idées noires. Zelda devait sûrement être un de ces cas spéciaux à aimer étudier. En arrivant sur la plateforme de la voie 9¾, la brune avait cherché longtemps du regard son petit-copain Cyrus. Sans succès, elle lui avait donc envoyé un message avec son téléphone, mais auquel celui-ci n'avait pas répondu. Se rassurant, elle s'était dit qu'il devait sûrement déjà être dans un compartiment en train de retrouver ses amis, expliquant ainsi la réponse à son sms qui ne venait pas. Montant dans le premier wagon qu'elle trouva, Zelda surprit dans les couloirs autant des visages purement inconnus venant des premières années, que des têtes qu'elle connaissait déjà et à qui elle lançait des petits sourires en guise de bonjour. Elle fut sortit de ses pensées en entendant une voix familière : « Si ça ne tenait qu'à moi, je vous conseille plutôt d'all- » Cette phrase fut suivie de cris aiguës et de plusieurs premières années qui vint bousculer Zelda de l'endroit où elle se trouvait. Voyant la tête déconcertée du meilleur ami de son copain, elle ne put se retenir de le taquiner : « Alors comme ça, on fait fuir les premières années Gage ? » Zelda laissa un rire s'échapper d'entre ses lèvres. Taquiner Gage était une évidence pour chaque personne qui le connaissait, c'était juste irrésistible. « Enfin, c'est pas comme si c'était le première fois que des personnes te fuyaient. »
Revenir en haut Aller en bas
Gage Lupei
a reckless fire in the pouring rain.
avatar

Posts : 152
Inscription : 03/02/2016
Pseudo : (maknae) minh.

all this and heaven too
Location: Somewhere, probably pissing someone off with his joyful and lazy self.
Quote: “But his heart was in a constant, turbulent riot.”
Contacts:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Sam 6 Fév - 16:04


On lui disait souvent qu'il était vraiment un Poufsouffle de coeur à cause de son côté maladroit et Gage n'avait jamais vraiment porté d'attention à cette remarque avant aujourd'hui. Voir la réaction de ces premières provoqua un grand soupir chez le jeune homme qui ne comprenait même pas comment il était parvenu à susciter des cris rien qu'avec trois mots.  « Alors comme ça, on fait fuir les premières années Gage ? » Gage se retourna soudainement à la voix qui venait de se faire entendre, sursautant au passage, lui qui s'était perdu dans ses pensées. Il ne put que sourire en voyant Zelda, une très bonne amie à lui mais surtout la petite amie de longue date de son meilleur ami. L'entente avait été immédiate entre eux et Gage avait toujours apprécié la demoiselle que cela soit par sa personnalité ou la bonne relation qu'elle entretenait avec Cyrus. Gage était du genre empathique, il était heureux lorsque ses proches l'étaient, raison pour laquelle il prônait toujours l'altruisme.  « Qu'est-ce que tu veux : 1m90 de muscles et de splendeur, il y a de quoi être intimidé » lâcha-t-il - ironiquement - avec nonchalance, faisant référence à son physique qui inspirait certainement tout, sauf la peur. Aux rires de Zelda, Gage ne put s'empêcher de sourire et s'approcha de celle-ci pour lui offrir un bref baiser sur la tête comme forme de salutation ; aucunement signe d'affection amoureuse mais certainement une marque d'amitié prononcée. « Enfin, c'est pas comme si c'était le première fois que des personnes te fuyaient. » Il fit mine de la dévisager tandis qu'il repensait au fait que, oui, beaucoup le fuyaient par peur qu'il ne leur sorte des blagues sans chute drôle ou encore qu'il commence à les coller. « Ce genre de propos me blesse sincèrement au plus profond de mon âme, vile personnage! » répondit-il, posant dramatiquement sa main sur le coeur. « Eh quoi, tu es prête pour cette année? » reprit-il avec un sourire. Il se demanda alors où pouvait bien être Cyrus.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Sam 6 Fév - 16:23

Si Zelda se permettait de taquiner Gage de la sorte, c'était avant tout parce qu'elle l'adorait. Gage était certes le meilleur ami de son copain, mais également un très bon ami de la brune. Elle avait appris à toujours venir le voir quand elle avait des questions sur sa relation avec Cyrus et les deux avaient même fini par devenir très complices. Quand ils voulaient faire une surprise à Cyrus, ils étaient les meilleurs. Le brun répondit à sa dernière phrase : « Qu'est-ce que tu veux : 1m90 de muscles et de splendeur, il y a de quoi être intimidé »  Zelda ne put contenir plus longtemps le rire qui prenait sa poitrine. Il était unique en son genre, il n'y avait pas de doute. Il vint s'approcher d'elle et lui fit un bref baiser sur le haut de son front en un geste de salutation. Une chose que Gage faisait souvent, mais qui ne montrait qu'une très belle amitié entre les deux. Elle lui répondit et vit le visage de ce dernier changer. Quand Gage faisait ce genre d'expression, ça n'annonçait qu'une seule chose : Il allait sortir une connerie. « Ce genre de propos me blesse sincèrement au plus profond de mon âme, vile personnage! » Et Zelda avait bien raison. Elle fit un petit sourire en coin et laissa un petit souffle d’exaspération s'échapper d'entre ses lèvres. Une nouvelle année, mais toujours le même Gage. « Excuse-moi Gage, j'avais oublié quel homme sensible tu étais.  » Et pour appuyer ses dires, elle lui posa une main sur son épaule, comme pour le réconforter. Zelda entendit le brun reprendre la parole et changer de sujet avec un petit sourire. « Eh quoi, tu es prête pour cette année? » La jeune femme laissa retomber son bras le long de son corps et regarda Gage dans les yeux pour lui répondre. « Oh oui, totalement. Tu sais à quel point j'aime étudier, alors je suis ravie de revenir par ici. Et toi ? » Ayant eu l'impression d'entendre la voix de Cyrus derrière elle, Zelda tourna la tête pour ne voir, personne. La brune interrogea son ami à ce propos. « Tu as vu Cyrus ce matin, d'ailleurs ? Je l'ai cherché et envoyé un message toute à l'heure, mais rien du tout.  »  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Dim 7 Fév - 0:03

Cela faisait déjà plusieurs heures que le train était en marche, et Jon se plaisait toujours autant dans le rôle du gardien de prison version école à vapeur. Il en était sûr, vu son comportement, il pourrait presque même passer pour un élève. Oh, mais oui, d'ailleurs. Passer pour un élève, voilà qu'il avait les idée qui fusaient ! Et s'il faisait le pitre, ou une grosse bêtise devant un préfet ? Ca serait drôle de voir ceux-ci le prendre pour quelqu'un d'autre qu'un professeur ! Il se jouerait un peu d'eux, puis se délecterait de leur réaction en leur faisant comprendre le pot-aux-roses ! Oui, c'était décidé, Jon-Jon allait partir à la recherche d'un préfet ! C’était une grande épopée pleine de pièges et fourberies qui s'ouvrait à lui, mais il n'en avait que cure ! Eh, Gryffondor un jour, Gryffondor toujours, après tout ! Et puis, eh. Il fallait bien qu'il s'occupe, le pauvre ! Ainsi, c'est d'une démarche décontractée & mains dans les poches qu'il entama sa quête. scrutant chaque petite tête qu'il croisait, jetant coup d'oeil sur coup d'oeil dans chaque cabine, pour sûr, il allait en trouver un, foi de lui même ! Et c'est ainsi, grâce à ce petit défi qu'il s’était auto-lancé, qu'il jeta ce regard bref dans cette cabine. Au départ, le cerveau du monsieur n'a pas crié d'alerte, le faisant ainsi continuer son chemin. Mais, quelques pas plus tard, il senti que quelque chose clochait, dans cette cabine. S'arrêtant net, sourcils froncés, il refit ces même pas cette fois à reculons pour se retrouver de nouveau derrière la vitre du compartiment, et vit, au milieu de ces chers premières années... Une tête. Une tête un peu plus grande que les autres. Une tête qui lui était si familière, ça ne pouvait pas être le fruit du hasard. Et puisque Jon était aussi buté qu'un âne faisant grève, il ne décolla pas de sa place, fixant le garçon d'un air pouvant sans problème être comparé à un psychopathe venant de trouver sa victime. D'ailleurs, quelques unes des premières années venaient de remarquer sa présence et ne semblait pas tellement rassurés de voir une telle chose derrière leur vitre, mais... Jonathan s'en fichait. Parce qu'il venait de reconnaître le garçon. Et, dès lors, une vague de joie, un élan de bonheur et de surprise à l'état pur l'envahirent. Il n'y croyait pas ses yeux. Vitali. Cette petite crotte à peine sortie de cette paire de fesse qu'est la terre que Jon avait pris sous son aile, et considéré comme son petit frère, lorsqu'il était encore élève à Poudlard. A l'époque, le petit n'était qu'à ses premières année, aussi frêle que les crevettes qui l'entouraient aujourd'hui. Et maintenant, quel changement ! Il faut dire, cela faisait plus de neuf ans qu'ils ne s'étaient plus vus ! Ainsi, ni une, ni deux, dès que Jon le reconnu, il ouvrit la porte à la volée, faisant résonner un énorme VLAM dans tout le wagon. Et puis, il s'exclama non sans joie « VITALOUUUUUUUUUUUUILLE ! MERLIN, C'EST BIEN TOI ! » et encore une fois, sans attendre plus de temps, Jon se précipita en sa direction, se baissa à sa hauteur à à peine quelques centimètre de lui pour l'inspecter sans aucune gêne. « Mais c'est que t'as des poils, maintenant ! » s'exclama-t-il dans son plus grand et franc sourire, avant d'ébouriffer la tête de son petit frère avec énergie et tendresse tout en continuant sur sa lancée sans interruption « félicitatioooon ! »


Dernière édition par Jonathan Lave le Dim 7 Fév - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vitali Dorokhov

avatar

Posts : 404
Inscription : 04/02/2016
Pseudo : (manon)
Multinicks : aucun.

all this and heaven too
Location:
Quote: a child of winter, darling, was never meant to love the sun.
Contacts:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Dim 7 Fév - 0:30

Ils étaient arrivés in extremis, le train prêt à les abandonner comme deux abrutis sur le quai. Ce qui aurait pu être romantique, dans certaines de ces comédies moldues. Ce qui ne le serait clairement pas, avec ces deux protagonistes. Ils étaient montés à bord sans qu'aucun mot n'ait été échangé, et pourtant le sang bouillonnait dans ses veines, à Vitali, et il y avait bien des reproches gratuits qu'il se serait plu à lui adresser. Ses poings se serraient et se desserraient dans le dos de la brune qui avançait fièrement devant lui, d'un bon pas, un pas qui semblait vouloir s'éloigner le plus rapidement possible. Il n'y aurait certainement plus le moindre wagon disponible sans qu'ils ne soient contraints de voyager ensemble, ce qui risquait de s'avérer létal tant pour eux que pour ceux qui auraient le malheur de se trouver dans le même compartiment. Finalement, il avait préféré la laisser tracer sa route, montant dès que possible dans l'hogwarts express en pivotant à cent-quatre-vingt degrés pour avancer dans la direction opposée. Autant limiter les risques, et se tenir le plus loin possible de Liv durant les heures qui suivraient.

Quelques regards glissés à droite et à gauche, cherchant une tête connue, un sourire capable de calmer ses nerfs durant les heures qui suivraient, il semblait cependant s'être engagé dans le repère des mioches, à son grand désarroi. Si bien que lorsque le sifflet retentit, le gryffondor n'eut d'autre choix que de s'aventurer au beau milieu d'un compartiment empli de voix suraigues et de gamins qu'il trouvait minuscules, du haut de son regard de treizième année. Un soupir, un regard vers la fenêtre tandis que les gnomes se décalaient docilement pour le laisser y prendre place, et voilà que le Dorokhov se retrouvait à se pincer l'arête du nez en fermant les yeux, les lèvres crispées, les mâchoires serrées. Les entendre piailler n'allait pas l'apaiser, certainement pas. Le grand dadet confiné contre la vitre, n'ayant plus qu'à laisser son regard se perdre sur le paysage, et surtout, surtout, ne plus penser à Liv. « M'sieur ? » Personne n'était entré. « M'sieur ? » C'était donc bien à lui, que s'adressait la voix de crécelle. L'appelant M'sieur. Comme s'il était sérieusement vieux à ce point. Le regard azuré s'était assombri, glissant en biais vers l'auteur de l'interpellation. Les iris glacés remontèrent lentement vers le regard que la première année braquait sur lui, comme pour lui demander la permission de le déranger. Arquant le sourcil comme pour l'inciter à formuler sa demande, sa patience s'effritant derrière ses côtes, Vitali n'eut pas le temps d'entendre sa question. De comprendre que les yeux écarquillés de chacun des mômes sollicitaient son aide. Son aide pour ?

La porte s'était ouverte. Brutalement. Si brutalement que tous avaient sursauté à l'unisson, Vitali avec eux, n'en menant pas plus large que ses cadets. Avant qu'il n'ait eu le temps de fixer son regard sur le nouvel arrivant, tout se télescopa. Son prénom, lancé à la cantonnade, assorti d'un suffixe qu'il n'avait plus entendu depuis près d'une décennie, le visage d'un homme se postant à quelques centimètres du sien, le contraignant à ancrer son dos si profondément dans son siège qu'il s'en irrita les omoplates. Son exclamation sembla le tétaniser, au moins autant que cette main intruse qui lui frottait le crâne avec vigueur. Il était rare de trouver un air surpris sur la mine du Dorokhov, les traits marmoréens se trouvant rarement pris du court. Et pourtant. Pourtant en l'espace d'un instant, il retrouvait ses allures juvéniles, l'innocence ponctuant les prunelles et un sourire débile montant au coin de ses lèvres. Et si un juron lui échappa, il ne fut en aucun cas porté par un ton acerbe. « Merde alors, Jon. » Et son sourire qui s'étirait un peu plus encore, lui laissant oublier sa soeur, les parents. Se relevant sans réfléchir pour faire face à celui qui ne le dépassait désormais plus d'une bonne tête, les bras du Russe se refermèrent sur lui tandis qu'il lui assénait deux bonnes tapes amicales dans le dos. « Mais qu'est-ce-que tu fous là. T'as décidé de t'remettre à niveau, tu viens recommencer ton cursus ? » L'ironie perçait dans sa voix sans se révéler mordante, les dernières traces d'animosité éveillées par sa soeur ne semblant plus perceptibles. « J'pensais pas que j'te reverrais un jour, Johny. » Et voilà que se brisaient les glaces dans la poitrine du sorcier, lui si fier pourtant, dont la voix ne tremblait jamais. Avant de se détacher, jetant un regard circulaire aux premières années visiblement estomaqués par la scène qui se jouait devant leurs yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Dim 7 Fév - 1:26

S'il y a une chose à laquelle Jon ne s'attendait sûrement pas en montant dans ce train, c'était bien de revoir son p'tit Vitalouille. Il faut dire que cela faisait tellement longtemps ! Mais, à bien y repenser, c'était vrai que les études supérieures étaient désormais possible à Poudlard ! Dire qu'il se souvenait encore de leurs adieux, déchirant, à la fin de sa septième année. Jon avait décidé de ne pas poursuivre ses études, voulant, à l'image de ses parents, parcourir le monde et devenir un vrai globe-trotter. Ah, des choses, c'est vrai qu'il en avait vu, durant ces années sabbatiques, des petits boulots, moldus ou sorciers dans toute régions de la planète, il en avait bavé ! Mais, il devait bien avouer, c'était ici, à Poudlard, qu'il se sentait comme à la maison. Pur preuve, il venait de retrouver son cher petit frère ! Jon ne pourrait être plus heureux en cet instant. D'ailleurs, la tronche tirée par Vitali en se rendant compte de qui était en face de lui était pour le moins mémorable, à un point que Jon regretta de ne pas avoir d'appareil photo sur lui. Se levant d'un seul coup pour le prendre dans ses bras. De manière tout à fait virile, bien entendu. Et c'est avec tout autant de virilité que Jon lui répondit du même geste. « Tu peux parler ! Allez, tu trompes personne. On le sait que t'en es à ta septième septième année ! ...Fétichiste du sept. » c'est avec un grand sourire qu'il avait répliqué à la vanne du jeune gryffondor. Il fallait dire aussi, Vitali en avait tellement bouffer, de la blague pas fraîche, qu'il était normal qu'il rende à Jon la pareil. Cela allait de soit. Et puis, le garçon lui avoua ne plus penser le voir, ce qui toucha Jon-Jon. Lui souriant de manière attendrie une seconde, il répliqua alors, tout en assénant à son protégé un coup de poing amical à l'épaule « Comme si cette foutue destiné allait réussir à nous séparer ! Eh, c'est un vrai film de bromance qu'on vit là, tu te rends compte ! » ah, ça, c'est sûr qu'il était apparemment écrit qu'ils étaient fait pour se retrouver. Et ça convenait très bien à Jon ! Bon nombre de fois, durant toutes ces années, il s’était demandé ce que son petit Vit était devenu... Et à présent, le voilà face à lui ! Il en avait presque les larmes aux yeux. Quel homme sensible il faisait, alors. « eeeeeeh, non mon p'tit ! Je suis rentré dans la cour des grands, moi maintenant ! Professeur de DCFM, eh ouais ! » lui fit-il savoir en bombant le torse. Eh, il avait bien le droit de se la péter un peu, nan ? « ça te la coupe, hein ? » ajouta-t-il avec un grand sourire comme il savait y faire. Regardant alors autour de lui, Jon vit toutes ces petites futures victimes, qui le regardaient avec des yeux ronds. Apparemment, son annonce avait eu son effet. « Eux, ça leur la coupe, en tout cas ! » plaisanta-t-il à l'intention de Vitali, tout en montrant les crevettes sur pattes d'un geste du pouce. « J'ai le droit de faire un rire machiavélique ? » cette question était presque veine, lorsqu'on prenait en compte le sourire d'ores et déjà sadique du professeur. Mais, eh. Il était poli, il demandait, saperlipopette, c'était déjà ça !
Revenir en haut Aller en bas
Gage Lupei
a reckless fire in the pouring rain.
avatar

Posts : 152
Inscription : 03/02/2016
Pseudo : (maknae) minh.

all this and heaven too
Location: Somewhere, probably pissing someone off with his joyful and lazy self.
Quote: “But his heart was in a constant, turbulent riot.”
Contacts:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Dim 7 Fév - 13:56

Depuis toujours, Gage considérait Cyrus comme son frère. Il avait été l'un de ses premiers amis pour ne pas dire le premier. Durant son enfance, on ne cessait de pointer les Lupei du doigt comme si ils étaient des enfants maudits et si tous les autres gamins avaient préféré prendre leur distance, Cyrus avait décidé de ne pas suivre la majorité. Gage ne pouvait alors exprimer à quel point il était reconnaissant envers lui mais aussi terriblement coupable. Coupable que cet incident ait changé à jamais la vie de Cyrus et surtout, coupable qu'il devait à présent vivre avec les conditions de lycanthrope. Malgré tout, malgré ce changement drastique dans la vie du Poufsouffle, Cyrus n'avait nullement changé d'attitude envers Gage, ce qui créa comme un respect inconditionnel de Gage envers son meilleur ami actuel.  « Excuse-moi Gage, j'avais oublié quel homme sensible tu étais.  » Il ne put s'empêcher de rire à la remarque ironique de la demoiselle avant de grimacer un visage de pleurs. « Oh oui, totalement. Tu sais à quel point j'aime étudier, alors je suis ravie de revenir par ici. Et toi ? » Alors qu'il s'apprêtait à lui répondre, celle-ci se retourna soudainement avant de demander sur une mine pensive : « Tu as vu Cyrus ce matin, d'ailleurs ? Je l'ai cherché et envoyé un message toute à l'heure, mais rien du tout.  »    Ah bon ? A vrai dire, lui et Cyrus ne communiquaient pas beaucoup si ce n'est que lorsqu'ils se voyaient face à face. Tout ce qui était communication moderne et même par hibou, très peu pour Gage qui était injoignable la plupart du temps. Cependant, il savait que Zelda et Cyrus se parlaient particulièrement souvent pour ne pas dire tout le temps. Il arqua un sourcil, sceptique face à la réflexion de la demoiselle. Il trouva cela encore plus étrange qu'elle, si on devait dire.  « Heu, non, aucun signe de lui de mon côté aussi » c'était la pure vérité mais il espérait que de savoir que Cyrus ne donnait pas de nouvelle à Gage non plus allait un minimum la rassurer.  « Mais te tracasse pas, il est surement quelque part dans le train à essayer de dormir ! » lâcha-t-il pour détendre l'atmosphère. Il remarqua toutefois que Zelda restait assez troublée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Dim 7 Fév - 16:39

Elle ne pensait pas s'endormir aussi rapidement, dès les fesses royales installées sur le divan, elle s'était laissée aller dans les plaisirs d'un sommeil qu'elle pensait mérité. N'avait-elle pas dormi de la nuit ? C'était une possibilité, sachant qu'à chaque veille de départ, elle pouvait entendre en elle les petites voix qui lui rappelaient les péripéties qui l'attendaient lors de la reprise dans l'établissement scolaire. Les cours, les activités, les vaines bagarres inutiles et stupides qui n'avaient aucun sens, le fait d'être sans arrêt contrôlé par des professeurs qui n'avaient apparemment rien de mieux à faire que de surveiller les étudiants. Fort heureusement, Poudlard ne se résumait pas qu'à des désavantages pourtant présents et soulignés. Il y avait quelques bons points à lister, mais sa conscience ne le faisait jamais, préférant mettre en avant les éléments qui l'irritaient le plus, l'empêchant de dormir sur ses deux oreilles, toujours la petite pensée qui venait virevolter dans l'essence, perturbée anxieuse. Elle ne faisait pas attention aux bruits, des clics qui lui semblaient simplement ancrés dans le rêve commencé. Rien de bien important selon elle, quand bien même cela semblait réel. Elle fronçait les sourcils alors qu'elle avait les bras croisés et la tête appuyée contre la vitre. Et la paume se pose sur l'épaule, elle manqua de s'étouffer avec la salive qu'elle avala de travers, le filet de bave qu'elle s'empressa d'essuyer alors que ses yeux s'écarquillaient en voyant l'individu en face d'elle. Elle avait l'air complètement perdue, les iris qui laissaient transparaitre la surprise. « J- » Pas le temps de prononcer un seul et unique mot, tirade balayée par celle du comparse rouge et or qu'elle toisait vilement alors qu'elle écoutait attentivement les termes qui se faufilaient hors d'entre ses lèvres. « T'as osé ? » Elle repassait une de ses manches sur son menton, de peur que la bave y soit restée. Luksá se redressa comme elle le pouvait, ne voulant pas se retrouver sur le sol du compartiment pour qu'il ait l'opportunité de prendre ça dans un cliché à jamais figé. « Mais le plus beau des trolls des montagnes, faut le préciser quand même. » Temps de pause marqué par ses prunelles qui se dirigèrent vers la porte du wagon, des individus qu'elle regardait passer avant de finalement rediriger son attention sur Connor. « Tu vas pas les divulguer quand même hein ? » Besoin de savoir, car on ne sait jamais. « Parce que je peux facilement me venger. » Et quand bien même il le ferait, elle ne répliquerait pas. Venant de lui, d'eux, d'amis proches, ça ne la dérangeait pas. Par contre, les autres, ceux qui se permettaient, ceux qui s'en donnaient le droit, elle les écrasait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Dim 7 Fév - 18:11

Le temps de la rentrée, une nouvelle année qui commençait. Si Kye ne ressentait pas la même excitation qu'à son premier trajet - il y a six ans de cela, il n'en restait pas moins enchanté de remettre les pieds à Poudlard, retrouver ses compagnons serpentards. Sur le quai, en compagnie de sa soeur aînée, Kieran tentait de se frayer un chemin vers le Poudlard express sans assomer les gamins qui faisaient la moitié de sa taille. « aïe, » quelque chose s'était planté dans ses côtes, la baguette de Thya peut-être, impatiente de finalement se poser tranquillement. Le blond fronça des sourcils et tourna la tête en direction de sa soeur. « arrête de pousser, j'vais quand même pas écraser les premières années avant même que le train démarre. » Il termina sa phrase avec un sourire narquois, ayant presque le goût de commencer à terroriser les nouveaux. Sauf qu'en tant que préfets, les Osario se devaient de se montrer exemplaires - en toute situation. Sauf que c'était bien connu, Kieran préférait les privilèges qui venaient avec le statut de préfet - bien qu'il ne négligeait pas ses fonctions. En montant dans le train, le blond saisit sa valise ainsi que celle d'Ilithya, grimaçant. « sinon, tu pourrais transporter ta valise toute seule; comme une femme indépendante, le féminisme, tout ça. » Une fois à l'intérieur, une autre forme de brouhaha se forma devant le serpentard. Kieran roula des yeux, attendant patiemment de se retrouver dans les wagons destinés aux élèves plus âgés - loin de la frénésie des niveaux inférieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Riko Masaki
broken-winged bird that cannot fly
avatar

Posts : 114
Inscription : 06/02/2016
Pseudo : maknae, minh.
Multinicks : gage lupei.

all this and heaven too
Location: avoiding people
Quote: Sure, jan.
Contacts:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Dim 7 Fév - 20:45

Riko avait passé la majorité de ses vacances (pour ne pas dire la totalité) dans l'enceinte de Poudlard. Malgré l'amour qu'elle portait à sa famille d'accueil qu'elle considérait comme des membres de sa famille, retourner à Londres était bien trop difficile pour elle, elle était seulement retournée à Londres les quatre derniers jours avant la rentrée pour saluer ses proches. Ce monde de moldus lui rappelait à quel point ses parents, à l'époque de aurors sous couverture moldue, étaient passionnés par ceux-ci. Elle ne le disait jamais mais la mort de ceux-ci l'avait énormément affectée à un point où elle avait fini par se fermer complètement. Bien que très peu sociable, elle n'était pas du genre silencieuse, loin de là. Riko avait toujours su s'imposer auprès des autres quitte à passer pour la méchante sorcière de service. Elle avait fini par accepter cette image et même la renforcer en étant plus désagréable que d'habitude. En réalité, elle avait toujours trouvé ça plus facile de se faire détester que de se faire apprécier. Son doux visage trompait souvent; quand quiconque venait lui adresser la parole, cette pauvre personne se rendait vite compte qu'elle était loin d'être aussi gentil que son physique laissait le croire. C'était devenu une réelle mauvaise habitude et depuis peu, Riko s'était décidée à changer du tout au tout. Elle avait enfin compris qu'elle se gâchait l'existence à remplir ce rôle d'effroyable personnage. Seulement voilà, elle n'avait jamais su comment s'y prendre et malgré sa volonté de plomb, sympathiser avec les autres élèves de Poudlard n'était point évident. Peut-être que cette rentrée allait pouvoir l'aider? que cette année allait être l'idéale pour se présenter à nouveau ? Riko ne put que soupirer à cette pensée tandis qu'elle montait dans le train. Elle se disait à elle-même qu'elle avait intérêt à faire un effort cette fois-ci et qu'elle avait tout à y gagner. « Ah mais c'est pas vrai ! bordel ! Bande de gnomes! » cria-t-elle soudainement quand des premières la bousculèrent en courant d'un wagon à l'autre. Hm, oui, pas gagné. Elle reprit alors son calme, se rappelant de son objectif numéro un. Elle se retourna alors brutalement et bouscula malheureusement de nouveau quelqu'un. « Ahhh ariufieufhzh !! » marmonna-t-elle de manière inaudible. Non non reprends toi Riko « Non.. je.. heu.. je-je suis désolée » balbutia-t-elle en regardant à droite et à gauche. Incroyable, Riko Masaki venait de s'excuser.


N'hésitez pas à être le ou la malchanceuse que awkward-riko a bousculé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   

Revenir en haut Aller en bas
 
TOPIC COMMUN ■ all aboard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» TOPIC COMMUN - Un escalier bien capricieux
» [TOPIC COMMUN] Dans le bus
» Evénement #3 : Halloween 2013 [Topic Commun]
» [Topic commun Poufsouffle] Chocolat, soleil et mini-jeux
» [Topic Commun] Dans l'avion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE BOLD AND THE RESTLESS :: THE WORLD :: LONDON :: KING'S CROSS-
Sauter vers: