AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TOPIC COMMUN ■ all aboard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Vitali Dorokhov

avatar

Posts : 404
Inscription : 04/02/2016
Pseudo : (manon)
Multinicks : aucun.

all this and heaven too
Location:
Quote: a child of winter, darling, was never meant to love the sun.
Contacts:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Lun 8 Fév - 0:32

C'est que le temps avait filé en envolant les années, si vite qu'en un battement de cils le sorcier se voyait projeté neuf ans en arrière, se retrouvant face aux mêmes traits rieurs, ce sourire qui décrochait inévitablement le sien en retour, un soupçon de sérieux sur les traits cependant, au moment des grands adieux. C'est que ça avait été sacrément dur pour le môme, de voir son premier repère se faire la malle, valises sous les bras, pour un train qui ne reviendrait pas l'année suivante. Jon qui l'avait ramassé à la mort du paternel, qui l'avait remis sur pied en prenant garde à ne pas le faire tomber, le gosse fragile aux jambes rendues trop frêles par les croches-pieds de la vie. Le revoir n'était pas sans susciter sa vague d'émotions chez le gryffondor, courageux et brave, c'qui ne l'empêchait pas d'entendre sa propre voix s'érailler légèrement sur certains mots. « Tu l'as dit, mon vieux, un film à faire pleurer les moldues dans les chaumières. » Enfin, pour l'instant, c'était plutôt lui, l'homme supposément viril, qui sentait à nouveau ses cordes vocales déconner. Un raclement de gorge, et ce serait réglé. Ou pas. Mais la suite le surprit suffisamment pour l'aider à regagner un semblant de contenance. Un léger froncement de sourcil, détaillant les traits de son ancien acolyte comme pour y déceler un quelconque indice qui trahirait une énième farce de sa part. « Professeur ? » L'accent russe à couper au couteau dans la surprise. C'est qu'il avait l'air sérieux, en plus. Il ne l'était pas souvent, Jon, mais il l'avait suffisamment été par le passé - contraint et forcé - pour que Vitali ait toujours su discerner ses facéties de ses vérités. Effectivement, il en demeurait perplexe. « Défense contre les forces du mal ? » Peut-être qu'à force de le répéter, ça allait lui sembler plus réel que dans la voix de Jon, après tout. « Prof de défense contre les forces du mal. » Encore un petit coup, pour être bien sûr. « T'es sûr que t'es pas revenu pour mes beaux yeux, plutôt ? » Un sourire en coin tandis qu'un léger rire montait à ses lèvres, tapotant l'épaule de Jon d'un geste amical. « Merde, alors. Tu sais toujours aussi bien préparer tes entrées toi. Vas-y, rigole, j'vois bien que t'en meurs d'envie. » Les yeux rieurs du Dorokhov contemplaient l'ami retrouvé, ces expressions qu'il semblait ne jamais avoir perdu de vue. Se laissant retomber sur son siège en invitant Jon à prendre place en face de lui, un regard aux gosses suffisant à les pousser à se décaler. « Comment tu te sens, alors ? Stressé ? Au moins autant qu'eux, hein. » S'humectant les lèvres pour chasser le sourire malicieux qui décorait ses lèvres, Vitali avait jeté un petit geste vers les premières années. Visiblement peu enchantés que l'on parle ainsi d'eux, ceux-ci commençaient à protester. Mais pas trop fort, quand même. Y'aurait pas fallu qu'on les entende.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Lun 8 Fév - 15:19

Connor portait du bout des doigts son cellulaire, un air conquérant sur le visage. Parce qu'il aimait l'embêter, sa Luksá, ç'en était presque un jeu favori, un passe-temps, un hobby. Elle lui rendait bien la pareille, il savait qu'au sein de la bande mémoire du téléphone de son amie, il devait s'y retrouver dix mille fois en pire posture. Amusé, il l'observa émerger de son sommeil. Il se demandait comment elle avait bien pu s'endormir avec tout ce vacarme et toute cette excitation pour cette rentrée. De l'adrénaline coulait dans tous ses membres depuis bien une semaine déjà et elle semblait exploser, ce jour-même, d'excitation et de réjouissance. Parce que rejoindre Poudlard, c'était rejoindre sa seconde maison, quand bien même cela pouvait sembler énormément cliché. Il n'était pas l'un de ceux dont la vie à la maison était infernale, dont il fallait s'occuper d'un vieil oncle sénile et subir tout l'été les remontrances de toute sa famille. Non, les Oswalds étaient plutôt cools, ils l'avaient toujours été. Même malgré les fréquentes disputes déchirant comme du papier de soie, petit à petit, ce lien familial extrêmement uni. En réalité, Connor ne se rendait pas compte, encore, de combien la situation était critique chez lui. Il préférait l'ignorer, véritable autruche. Parce que lorsqu'il y pensait, lorsqu'il mettait des mots dessus, il déprimait et il se rendait compte que si, son chez lui, c'était merdique ces temps-ci. Et que oui, revenir à Poudlard, lui procurait une véritable bouffée d’oxygène. Alors les retrouvailles avec sa seconde famille, ses amis, devaient se fêter comme il se doit. « T'as osé ? » Il accroche son balais à une applique tandis que sa valise rejoint les encastrement muraux. D'un mouvement de manche, elle retire le liquide accolé à ses lèvres. « Mais le plus beau des trolls des montagnes, faut le préciser quand même. » « Le plus beau de tout l'univers, même Merlin en serait jaloux. » Léger sourire à la fois entendu et moqueur sur le visage, il vient lui déposer une bise sur la joue. Une habitude qu'il détenait de sa mère, très douce, chaleureuse et tactile. « Tu vas pas les divulguer quand même hein ? » « Non je vais juste les imprimer et les afficher dans l'album photo à ton nom que j'ai commencé depuis la première année. » Il s'assit alors sans douceur sur la banquette en face d'elle et son regard vint quelques instants observer la foule agitée, au dehors. « Parce que je peux facilement me venger. » Le brun relève les yeux, amusé. « Oh ça, je n'en doute pas. Tu m'en voudras pas si je ressors tes photos à ton mariage ? » Parce que oui, un jour sa Luksá se marierait et il serait invité, oui, il sera même l'un des témoins et oui, il sera aussi le parrain de son premier enfant. C'est comme ça que les choses fonctionnaient non ? Un sourire malicieux sur le visage, il se détendait auprès de son amie. Il relâchait toute la pression qu'il avait engrangé tout cet été, cette pression qu'il avait refoulé et mis sur le dos de sa treizième rentrée. Alors il sortit de sa poche une bourse violette foncée, un peu abimée, en cuir. C'était un sac sans fond que son père lui avait offert lors de ses premières années de Poudlard. Objet bien pratique pour transporter tout et n'importe quoi, partout. Il y plongea sa main, puis son bras. Ses doigts frôlèrent divers objets dont il avait oublié leur existence au sein de l'habitacle magique puis, il en sorti enfin un long bâton de trente centimètres environ, de couleur noire. Il lui tendit. « Tiens, je t'ai récupéré des baguettes à la réglisse que ma mère fait l'été, je sais que tu les aimes. » Il fouilla de nouveau son sac, pour vérifier autre chose. « Puis j'ai fait un saut à la boutique de farces et attrapes du Chemin de Traverse, ils ont plein de nouveaux trucs, on va pouvoir s'amuser cette année. » Mais le voulait-il vraiment ? Continuer à faire l'idiot, faire des blagues à tout va. Il n'avait plus la tête à ça ces temps-ci, mais il se forçait, parce que c'était plus confortable d'être l'ancien Connor. Celui décontracté, qui ne remet pas en question sa vie par de multiples points d'interrogations à propos de sa famille, de son avenir professionnel, de son chemin amoureux. Il n'a qu'une envie : garder cette âme d'enfant qu'on sait tous qu'il possède. Mais si, cet enfant en lui, n'était pas finalement en train de grandir comme tout le monde ? Si, Peter Pan devait quitter Neverland à jamais ? Connor pourrait très bien prendre son balais, trouver une solution temporaire et y retourner de temps en temps. Et c'est ce que cette année, il comptait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Lun 8 Fév - 23:01

A vrai dire, Jon n'était même pas capable de se rappeler à quand remontait son désir de devenir professeur. Très longtemps, ça, c'était sûr. Mais, avait-il six, sept ou encore neuf ans ? C'était assez difficile à dire, parce que cette décision ne lui était pas venu d'un coup d'un seul, telle une illumination divine. Non, elle était venue petit à petit, au fur et a mesure qu'il avait écouté toutes les histoires de cette vieille dame, dans la maison de retraite où il passait des journées entière étant petit. Une vieille femme tellement honorable, respectable, drôle, gentille et intelligente. Jonathan l'a de suite admirée, et encore plus avec son passée d'enseignante durant des guerres moldues des quatre coins du monde. C'était elle qui lui avait appris qu'il n'y avait rien de plus beau que l'éducation. De faire en sorte que les enfants soient de bonnes personnes, avec de bonnes valeurs et une bonne image de la représentation de l'autorité. Dès lors, il se l’était toujours dis : un jour, il serait professeur. Mais, pas à sa sortie de Poudlard. Il se savait encore trop jeune. Comment pouvait-on être professeur à 17 ans à peine ? Mais il ne voulait pas faire d'études. Parce que le rôle d'un professeur, c'était d'aider les nouvelles générations à appréhender le monde tel qu'il est vraiment. Et comment peut-on appréhender quoi que ce soit enfermé dans un château où il fait toujours bon vivre ? C'est ainsi que, à l'image de ses parents, il décida de faire le tour du monde. Avec pour seule compagnie son chat thingy. Et aujourd'hui ? Près de huit ans plus tard, le voilà de retour, le voilà professeur ! Lorsqu'il avait appris la bonne nouvelle, celle qu'il allait pouvoir suivre ses pas, Jon s’était empressé de se rendre sur la tombe de la vieille dame pour le lui annoncer, sans pouvoir contenir ses larmes, à la fois de joie et de tristesse. Il était tellement heureux lorsque sa candidature fut acceptée. Il en fit même un gros câlin à la directrice. Un très très gros et très long câlin, si bien qu'elle avait fini par lui demander de la lâcher sous peine de revoir sa décision ! Bien sûr, Jon se doutait, cela pouvait sembler assez surprenant, lorsqu'on connait sa personnalité, de le savoir professeur. Mais, d'un côté, il aimait se dire que lorsqu'on le connaissait vraiment, ce n'était pas tant dérangeant que ça, au final. Néanmoins, il ne pouvait pas en vouloir à Vitali d'être en état de choc après l'annonce. Après tout, après tant d'années d’absence ou les des pensaient ne plus jamais se revoir, PAF le voilà revenu de nul part et BIM le voilà professeur ! Et il se délectait de sa réaction de surprise. Se contentant d'hocher la tête à l'affirmative, tout en souriant tellement haut et fort qu'il semblait presque grimacer. « Ah ça ! Rien ne vaut une entrée parfaite ! Et ta tête en valait mille fois le détour ! » c'est dans un gros éclat de rire qu'il avait ajouté la deuxième partie de sa phrase. Et puis, se laissant choir de manière on ne peut plus décontractée, il ajouta dans un grand sourire goguenard « Stre... "Stré"-quoi ? Stressé ? Connait pas. Ca se mange ? » Effectivement, stressé n'était pas tellement mot à être dans son vocabulaire. Lui, stressé. Et puis quoi, encore. « J'ai toujours rêvé d'être prof. Depuis tout gamin. Genre six ans. C'est même pour être le meilleur possible et avoir toutes les expériences de vies possible que j'ai fait le tour du monde toutes ces années. Et poudlard, c'est ma maison. Pourquoi je devrais être stressé de revenir à la maison ? » Jonathan le philosophe, mode activé. Et il fallait l'avouer, il avait presque la larmichette. Mais presque, hein. En tout cas, ce qui n'était pas venu à moitié, c'était son sourire ému. « Pour preuve, j'ai même retrouvé mon p'tit frère ! »
Revenir en haut Aller en bas
Vitali Dorokhov

avatar

Posts : 404
Inscription : 04/02/2016
Pseudo : (manon)
Multinicks : aucun.

all this and heaven too
Location:
Quote: a child of winter, darling, was never meant to love the sun.
Contacts:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Ven 12 Fév - 23:24

Le sorcier riait de bon coeur aux facéties de son ami, le choc de ces retrouvailles impromptues encourageant l'adulte à renouer avec son coeur d'enfant, vif et impudique, ne camouflant en rien la joie éprouvée en réalisant à quel point les années n'avaient pas changé Jon. « C'est dingue. J'ai l'impression que quelqu'un s'est amusé avec un retourneur de temps et nous a projeté neuf ans en arrière. » Éclat malicieux pétillant dans ses iris, au souvenir de leur dernier trajet commun mené jusqu'au château. A la nostalgie qui l'avait étreinte un an plus tard, lorsqu'il s'était retrouvé dans son wagon loin des vannes en chaînes de son aîné, cette route qui lui avait semblée si monotone soudainement. « Va falloir que tu m'racontes ce tour du monde. T'as intérêt à m'dire que t'es passé par chez moi. Sinon c'est pas un vrai tour du monde. » Un sourcil arqué et un sourire en coin sur ses lèvres de mousse, celles qui n'avaient eu de cesse de rabacher son amour pour son pays, pour les décors de son enfance. Quelque part, au delà de la taquinerie, le rouge et or espérait réellement que Jon avait pu passer par la Russie, à défaut d'avoir pu y retourner lui-même. Incapable d'entreprendre le voyage seul. Incapable de remuer les souvenirs. Alors, en attendant de pouvoir trouver le courage de s'y envoler un jour ou l'autre, d'y emporter Gale avec lui, l'idée que Jon puisse lui répondre par l'affirmative lui réchauffait déjà le coeur. « T'as dû voir de sacrés trucs à voyager comme ça. » Malgré son ton d'apparence posée, l'enthousiasme qui résonnait derrière ses mots n'était que difficilement camoufable. « J'aimerais bien pouvoir partir comme ça aussi, quand j'aurai terminé mes études. » Cela faisait quelques temps que le Dorokhov n'avait plus réellement songer à l'avenir, focalisé sur le présent, à demi-coincé en arrière, retenu par les réviviscences d'un passé qui se disitillaient avec acidité dans son esprit. Prononcer ces quelques mots sans retenue avait un goût étrange, comme si se projeter de la sorte était devenu si inhabituel qu'il en avait du mal à s'imaginer qu'ils avaient pu sortir de sa bouche. « Félicitations en tout cas. Pour ton poste. C'est plutôt dingue de se dire que je vais de nouveau te voir tous les jours. » A vrai dire, il ne réalisait encore qu'à peine. Ses yeux s'étaient subitement écarquillés alors qu'une pensée lui traversait l'esprit. « Mais attends, ça veut dire que tu vas être attablé avec les profs dans la Grande Salle ? » Il se souvenait de ces repas passés à fixer leurs aînés, s'imaginant quelles discussions ceux-ci pouvaient entretenir les uns avec les autres, se glissant dans leur peau entre deux bouchées de tarte à la citrouille tandis que chacun se livrait à sa propre interprétation des mots qui pouvaient être prononcés à cette table si solennelle. Un nouveau sourire carnassier se dessinait sur les lèvres du Russe. « Maintenant que t'es chez les grands, tu sais que j'vais pas pouvoir m'empêcher d'imaginer ce que tu peux leur raconter. Et j'crois que t'as suffisamment aiguisé mon imagination pour que tu ais du souci à te faire. » Croisant ses bras sur son torse en détaillant les traits de Jon, Vitali s'imaginait pourtant sans peine à quel point ses discours ne manqueraient pas de secouer la table des profs, sans qu'il n'ait de grands efforts à faire pour inventer les remarques qu'il pourrait y formuler. Avant de se pencher en avant, tout sourire. « Tu vas pouvoir retirer des points aux Serpentards aussi. » Quelques haussements de sourcils prononcés agitèrent son front, comme d'un mouvement entendu. Sûrement que ça ne marcherait pas comme ça. Sûrement que c'était quand même bon d'essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyx Fowles
a witch is just a girl who knows her mind.
avatar

Posts : 49
Inscription : 07/02/2016
Pseudo : silverfox, vendela.
Multinicks : shado blake.

all this and heaven too
Location: taking care of the magical creatures or playing quidditch.
Quote: i'm not a princess i don't need saving. i'm a queen, i got this shit handled.
Contacts:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Sam 13 Fév - 17:15

Nyx ne tenait plus en place, elle avait tellement hâte de rentrer à Poudlard, de rentrer chez elle. Elle observa les premières années bousculer tout le monde mais l'évitant soigneusement. Ils savaient par réputation que les serpentards n'étaient pas du genre à être sympathique face à ce genre de comportement et donc se gardaient bien de l'approcher. Les toisant du regard, elle attendait péniblement qu'ils libèrent le passage. Normalement, elle aurait fait de même, bousculer tout le monde sans s'excuser mais elle avait décidé d'utiliser les bonnes manières aujourd'hui, son humeur étant très bonne. La plupart des membres de sa maison devaient être à l'intérieur, contrairement à elle, car elle ne voyait pas une seule tête connue. Finalement, la voie fut libérée et elle entra en toute hâte dans le premier wagon devant elle. Ce dernier était bondé de gens et des premières courraient d'un wagon à l'autre. C'était totalement désespérant de voir de telles manières. - Ils ont Morgane aux trousses ou quoi ? , murmura-t-elle en roulant des yeux. Elle attendit que le passage se libère pour se mettre en route. Ce n'était sans compter la maladresse d'une autre élève qui se retourna sans crier gare et lui rentra droit dedans. Sans même prendre la peine d'écouter quoique ce soit qui sortirait de la bouche de la fille, elle s'exclama : - Par Salazar ! C'est quand même pas moldu de regarder là où on pose les pieds ! Nyx souffla bruyamment en lissant ses vêtements puis daigna toiser l'autre personne du regard. Elle l'avait vaguement entendue s'excuser mais n'en avait rien à faire. Sa bonne humeur avait ses limites et celles-çi étaient très fines. - C'est bon, pousses-toi de mon chemin et fait attention avant d'écraser quelqu'un à nouveau ! Tout le monde ne sera pas aussi clément que moi.

Minh, je me permets. tututu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mavra Grimm

avatar

Posts : 20
Inscription : 13/02/2016
Pseudo : loupiote

all this and heaven too
Location: Je ne manquerais pas d'arriver quelque part si je marche assez longtemps.
Quote: Nous ne rentrerons plus. C’est ainsi, que veux-tu. Bien peu savent trouver le chemin; et ceux qui le trouvent ne s’en rendent pas compte. Les illusions, s’effacent. Seuls les sauvages résistent à la douleur pour prouver leur qualité. Oublier est plus confortable. Garder la douleur, une torture. Mais certaines vérités justifient les souffrances.
Contacts:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   Sam 20 Fév - 17:22


   
All Aboard !!
   Only the beginning of the adventure
   
   

   
(ϟ) Et dans le vacarme d’un quai bondé de sorciers, elle se tient seule. Pourtant, il est tôt, le train partira d’ici une heure et il est déjà à quai. Montrer une certaine sympathie envers la ponctualité britannique. Peu discipliné aux yeux de la rigueur sans faille russe, il y a encore quelques valeurs dans ce pays qu’ils ont en commun. Elle doit retrouver dans le train ses cousins, pour le moment ils sont aux abonnés absents. Par crainte de ne pas les reconnaître ses yeux pâles scrutent les sorciers présents n’ayant aucune retenue, dévisageant rudement avant de se résigner et remettre une partie de ses affaires à la consigne. Une valise et sa vieille besace en cuir usé, elle monte dans un train encore peu fréquenté. Mavra prend le temps de détailler les couloirs la petite cabine dans laquelle elle hisse sa valise sans trop de difficulté n’ayant pas perdue de sa forme physique du temps de Durmstrang. Repenser à son ancienne école de magie lui arrache quelques souvenirs douloureux avant qu’elle ne les raye de sa plume. Elle prends quelques notes, observe, dessine et annote ses dessins. Habitudes qu’elle a pris depuis son installation au cœur du palais englouti. Un nouveau cahier pour un nouveau lieu. Depuis son départ de Saint-Pétersbourg à son arrivée à Londres hier où elle séjourna au fameux chaudron baveur, ses pages se sont bien vites encrées. Cela permet de tuer le temps, quand il se fait long. Les latences se comblent par des souvenirs qui lui seront, peut-être un jour, utiles. Elle voit au fil des minutes des élèves défiler. L'un d'eux percute douloureusement la porte de la cabine, poussé par une de ses ainées, visiblement. Lui offrir un regard compatissant, avant de retourner aux arcs brisés de la gare Kingscross. Il y a toujours plus de monde sur le quai et, sans vouloir non plus pénétrer dans l'intimité des familles la demoiselle se plait à observer les embrassades des uns et des autres, de voir frères et sœurs s'entraider à entasser les valises puis monter dans le monstre de fer avec excitation et bonheur. Ce début d'année est haut en couleur. Tandis que le train se rempli, nombres d'élèves observent au travers de la vitre la cabine mais personne n'ose encore venir prendre place à ses côtés. Pourtant la jeune femme ne tire pas la tête de ses mauvais jours et est plutôt disposée à bien s'intégrer, ignorant combien d'années elle ferait en Grande-Bretagne. La porte s'ouvre et tire Mavra de ses croquis.
   
©️ ACIDBRAIN

Viendez viendez, Mavra ne mord pas sweet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ■ all aboard   

Revenir en haut Aller en bas
 
TOPIC COMMUN ■ all aboard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» TOPIC COMMUN - Un escalier bien capricieux
» [TOPIC COMMUN] Dans le bus
» Evénement #3 : Halloween 2013 [Topic Commun]
» [Topic commun Poufsouffle] Chocolat, soleil et mini-jeux
» [Topic Commun] Dans l'avion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE BOLD AND THE RESTLESS :: THE WORLD :: LONDON :: KING'S CROSS-
Sauter vers: