AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 child of midnight, made of the night and stars. (vitali)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vitali Dorokhov

avatar

Posts : 404
Inscription : 04/02/2016
Pseudo : (manon)
Multinicks : aucun.

all this and heaven too
Location:
Quote: a child of winter, darling, was never meant to love the sun.
Contacts:

MessageSujet: child of midnight, made of the night and stars. (vitali)   Jeu 4 Fév - 21:23



Vitali Milan Dorokhov.
But he still bleeds, and the sky runs red behind him.

SURNOM(S): Dorokhov, apportant la douceur mêlée à l'abrupt dans les éclats rieurs des proches ou crié dans l'animosité. Milan, syllabes perdues depuis si longtemps dans la voix du père, la mère qui regagne le droit de l'employer lorsque sa main se fait douce et son regard tendre. Les autres n'emploieront que son prénom, à de minces exceptions près. ÂGE: vingt-trois, les jours s'envolent, insaisissables. DATE & LIEU DE NAISSANCE: né à Krasnoïarsk, le premier février 1992. ORIGINES/NATIONALITÉ: origines russes de la branche paternelle, anglaises du côté maternel. STATUT CIVIL: le coeur est foutu, plus un battement qui n'en sort sans bizarrerie, pulsant à reculons la cadence de sa vie, de son corps et de son esprit. il est pas foutu d'aimer correctement, sans venir s'empaler sur ses côtes aiguisées qui l'attendent au tournant. charmer, il savait, plutôt bien même, même qu'il avait du succès et qu'il en profitait pas mal, sans s'vanter pourtant, secret don juan aux manières de gentleman. désormais, il sait plus, célibataire avançant seul, ne s'ouvrant à la compagnie que par intermittence, sans se montrer des plus plaisants, sans tendresse, sans sentiments. ANNÉE: treizième année. CURSUS SCOLAIRE/OCCUPATION: suit un cursus en zoologie magique, comme une évidence, trouver son patronyme sur la liste des élèves ne fut une surprise pour personne. NATURE DU SANG: la pureté d'une lignée de sorciers russes, mêlée par le sang maternel. MAISON: gryffondor/serpentard/poufsouffle/serdaigle. (y'a un peu de lui dans toutes les maisons, c'est trop difficile.) TRAITS DE CARACTÈRE: charismatique, secret, loyal, rancunier, rusé, implacable, attentif, courageux, calculateur, doux comme cynique, méfiant, habile avec les mots, tenace, tant amical que solitaire, électron libre, enjôleur, casse-cou, insaisissable. AVATAR: dane dehaan.

▪️ it’s wingardium leviOsa, not leviosAH.
▪️ Dorokhov, ça a un goût familier sur la langue, un air de déjà-entendu qui ne laisse guère de place aux suppositions. Dorokhov, Platon Dorokhov, le dragonologiste. Le père et ses allées et venues à travers le monde, aux absences trop longues, aux retours attendus par le môme aux grands yeux bleus, captivé par ses récits, buvant la moindre de ses paroles commes celles d'un messie. Tenant au bout de ses doigts les ficelles des rêves de son Milan, ponctuant ses songes de milles épopées, promettant de l'emmener un jour. Un jour. ▪️ Vitali, il aurait aimé avoir une grande famille, des tas de frères et soeurs pour jouer avec lui, pour remplir cette maison trop vide, trop grande, trop silencieuse de quelques éclats de rire. Qu'on vienne arracher ce silence, ce silence qui emplissait douloureusement sa tête, le laissant seul avec lui-même. Mais il n'y a pas eu le moindre enfant supplémentaire, malgré toutes ses supplications muettes. ▪️ Alors à la place, il l'a empli de notes de musiques. Les touches de piano qu'il a apprivoisé, au fil du temps, sans avoir le droit d'employer la magie, jamais. Juste ses doigts fins pour en effleurer les touches, réchauffer les coeurs. Instrument désormais délaissé, rares sont les personnes se souvenant de son talent dans ce domaine. ▪️ Il n'a jamais bien compris ce qui pouvant tant déchirer ses parents. Pas en voyant les étoiles s'animer dans les prunelles claires de sa mère dès que son père rentrait, trouvant leur écho dans les sourires en croissant de lune du paternel. Comment de tels orages pouvaient battre un ciel un instant plus tôt si tranquille. Comme sa mère avait cessé de rêver aux promesses d'un retour au pays, elle qui restait là, à attendre l'époux dans cette lande maudite où on s'gelait le cul les trois-quarts du temps. C'était comme ça qu'elle le disait, c'qui sonnait sacrément grave dans sa voix accusatrice, elle si polie, si distinguée. T'es jamais là, Platon. Qu'est-ce-que ça peut bien changer que je t'attende ici, ou chez moi, là-bas ? Tu m'avais dit que c'était temporaire, ça fait six ans. Puis sept. Puis huit. Ouais, huit. Vitali avait huit ans, lorsque sa mère remporta la bataille. Lorsqu'ils s'envolèrent pour l'Europe, regagnant les terres natales de l'anglaise. ▪️ Le mal du pays, cette petite partie de lui qui manquait, Vitali ne l'a jamais retrouvée dans les avenues londoniennes. L'expression de son visage se calquait sur celle de son géniteur, les lèvres figées dans un sourire inversé durant la première année. Il avait laissé sa vie derrière lui, et c'est que c'était important, huit années pour un enfant. Durmstrang, dans une autre vie, peut-être. Oubliant les rêves que son père avait planté dans son crâne, germes arrachés avant même d'avoir pu y pousser. ▪️ Et puis il n'est jamais rentré. Les vacances de Noël étaient passées sans un signe, sans entendre sa voix grave retentir dans le hall sans s'être annoncé, surprenant toute la famille, comme toujours. Le coeur lourd derrière sa veste d'uniforme, le première année avait regagné Poudlard sans adresser le moindre signe à sa mère, refusant sa bise en lui tournant le dos. C'était forcément de sa faute à elle. La faute à ce pays que son père n'avait pas choisi lorsqu'il était petit, rappelé à ses racines comme son fils après lui. ▪️  Puis est arrivé ce matin, ce matin où tout a changé. Ce jour-là, il neigeait, à en brûler la peau du môme parti à toutes jambes hors de la Grande Salle, pour s'effondrer sur la surface glacée du lac noir après une course effrénée. Il avait les lèvres bleues et la peau gelée lorsqu'on l'y a retrouvé, lorsqu'on l'a arraché à cette étendue si froide qu'elle en anesthésiait la douleur. Et l'on se souviendrait des Dorokhov, de Platon Dorokhov. Dragonologiste disparu dans les flammes d'une bête indomptable. ▪️ Le dernier voyage en Russie, le retour aux sources, le temps des funérailles. Le retour à Londres, cette ville sans couleur. Poudlard pour échappatoire. Poudlard pour reprendre ses esprits, pour ne pas se laisser dévorer par une peine bien trop grande pour sa trop courte vie. Cette année où le sourire s'est enfin renversé, où les rires ont à nouveau échappé à ses lèvres de mousse. ▪️ L'amour du vol sur balai, simplement du vol, s'élever et dégringoler d'entre les nuages au milieu des gouttes de pluie, effectuer quelques acrobaties pour faire rire les copains et rougir les copines. Casse-cou et incontrôlable. Ces pirouettes de plus en plus dangereuses, ces piquées bien trop rapides, à se demander ce qu'il y cherche, le môme, dans le fond, ce qu'il en tire. ▪️ Le Quidditch, il aime le regarder, supporter son équipe en se montrant plus ou moins bon gagnant, mauvais perdant, à parfois sortir de ses gonds lorsque les cognards s'acharnent ou que les points stagnent. ▪️ L'apprentissage de la métamorphose du corps, comme chaque homme Dorokhov avant lui. Chercher au fond de soi, travailler avec acharnement, avec un bon professeur. Apprendre dans la sueur, dans la douleur de l'échec, recommencer encore, réussir. Animagus tant par héritage que par envie, s'il aurait aimé porter le pelage immaculé les loups de Sibérie, comme chaque homme de la famille avant lui, il n'en fut rien. Les ailes dressées dans son dos, les serres se découpant sous ses pas, le rapace volant droit dans la tempête, faucon blanc au plumage tâché de noir de part en part, chaque blessure cicatrisant sur le corps du sorcier dessinant de nouveaux motifs sur la robe de son alter-ego animal. Les yeux mordorés de ses semblables apparaissent d'un bleu perçant lors de ses transformations, n'abandonnant pas la couleur de ce regard reconnaissable entre mille. ▪️ Il ne s'est pas départi de son accent au fil du temps, celui-ci se révélant moins prononcé qu'au cours de ses jeunes années - ou le russe demeurait le dialecte qu'il maniait le plus souvent - mais il se renforce inévitablement lorsque ses nerfs se tendent, trahissant à lui seul la colère grondant sous ses côtes. ▪️ Très entouré, Vitali a d'abord été ce gosse qui aurait dû aller à Durmstrang, l'étranger à l'accent prononcé que l'on approchait avec curiosité, et qui se laissait approcher parce que ça le faisait sourire intérieurement, de les voir se presser autour de lui. Mais faut avouer que ça le faisait surtout sourire, de renouer avec des gamins de son âge, les amis ayant été laissés en Russie, aucune rencontre intéressante n'ayant croisé sa route depuis son arrivée. De bonne compagnie, les heures sombres ne se révélaient que tardivement, au milieu de la nuit, là où personne n'était là pour le voir, le gosse au coeur brisé, le gosse au père parti trop tôt. C'était la noirceur des pensées qui au soleil n'était pas plus importante que son ombre, toujours la pourtant, à lui emboîter le pas. La peine qui traînait le long des couloirs après le couvre feu. L'élève aux nombreux amis qui était toujours là pour écouter, pour déconner. Qui parfois se taisait aussi, les observant sans se départir de son sourire au coin des lèvres, la tête ailleurs pourtant, le silence dans les oreilles. ▪️ La colère n'est arrivée qu'à mi-chemin, entrée houleuse en quatrième année, rythmée des échos d'une vie de famille qui se recomposait. Alors, parfois les poings tombèrent lorsque l'on échauffait trop ses nerfs, pour se délester du poids qui comprimait la poitrine, pour compenser les paroles non dites et les coups non rendus. ▪️ Il n'a jamais accepté que sa mère se marie à nouveau, si vite, à peine trois années après le trépas du paternel. Il n'aurait sûrement accepté aucun homme dans la vie maternelle, et dans la sienne, à la place du père, jamais. Mais de tous, c'était sans doute lui le pire. C'est ce qu'il se dit depuis ses quatorze ans, depuis que cet ami perdu de vue a refait surface, que sa mère a recommencé à se mettre du rouge-à-lèvres et des boucles d'oreilles, il aurait dû s'douter que c'était louche, et qu'elle ait arrêté de pleurer la nuit, ça l'était aussi. Il l'a détesté dès le premier regard, l'homme-au-costard, l'homme-au-sourire-trop-brillant, aux yeux malhonnêtes. Sûrement qu'il était pas objectif, à l'époque, d'haïr un inconnu sous le prétexte qu'il faisait à nouveau rire sa mère, sous le toit des Dorokhov. Sûrement qu'il l'est plus maintenant, cependant, et que le détestable méritait d'être détesté. ▪️ Mais elle, elle l'avait peut-être pas mérité. Peut-être bien qu'elle était juste brisée, comme lui, la poupée cassée qui avançait sans filet, funambule s'aventurant chez lui sans prendre de précautions. La soeur par alliance qui n'avait rien d'une soeur, juste une étrangère venue foutre en l'air les vestiges de sa vie, salir la mémoire de son père comme si l'autre n'y contribuait pas assez par sa seule présence. Peut-être qu'il s'était salement trompé, peut-être qu'il est trop tard, désormais, pour réparer ce qui ne peut plus être réparé. ▪️ Ses séjours à l'infirmerie se démultiplient depuis un an et demi, montée crescendo des blessures depuis des années, le sorcier est en train de se constituer son meilleur palmarès en la matière. L'on aura pu dire qu'il s'agissait des beaux yeux de Marcie qui l'y attiraient si souvent, et l'on n'aurait eu qu'à moitié tort, mais c'est bien le corps qui se tord, qu'il abîme lorsqu'il vole un peu trop fort et que la chute se fait sentir. ▪️ Vitali, ce sont ces flammes qui carbonisent les veines depuis bien plus d'une décennie, le sang des Dorokhov qui anime son myocarde, coulées de lave brûlantes sous la chair qui ne s'extériorisaient que rarement. C'est le volcan qui n'entrait pas souvent en éruption, mais quand c'était le cas, ça ébranlait tout le monde autour de lui. Ce feu qu'il peine à contrôler, de plus en plus.


▪️ don't let the Muggles get you down.
PSEUDO/PRÉNOM: manon. ÂGE: 24. PAYS/RÉGION: la France. PRÉSENCE: variable selon l'irl, en principe passage tous les soirs. SCÉNARIO: nope. COMMENTAIRES/SUGGESTIONS: un harem pour Vitali.  timid  Arrow mais sinon tout est très bien.  bigsmile  CREDITS IMG/QUOTES: lostcap.tumblr .


Dernière édition par Vitali Dorokhov le Jeu 11 Fév - 17:11, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vitali Dorokhov

avatar

Posts : 404
Inscription : 04/02/2016
Pseudo : (manon)
Multinicks : aucun.

all this and heaven too
Location:
Quote: a child of winter, darling, was never meant to love the sun.
Contacts:

MessageSujet: Re: child of midnight, made of the night and stars. (vitali)   Jeu 4 Fév - 21:24

plus un.

je vais tâcher d'avancer ma fiche, si des idées de lien vous traversent l'esprit, n'hésitez pas à m'envoyer un mp. well


Dernière édition par Vitali Dorokhov le Jeu 4 Fév - 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athea Emerald
call me a sinner, call me a saint.
avatar

Posts : 306
Inscription : 31/05/2015
Pseudo : Lora (Psychozee).
Multinicks : flynn, sybil.

all this and heaven too
Location: swimming naked in the black lake.
Quote: « isn't he a pain in the ass? - yes he is. but he's MY pain in the ass. »
Contacts:

MessageSujet: Re: child of midnight, made of the night and stars. (vitali)   Jeu 4 Fév - 21:28

Bienvenue I love you

_________________

close your eyes, so many days go by. / easy to find
what's wrong, harder to find what's right. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcie Coburn
fate's calling me through my reverie.
avatar

Posts : 175
Inscription : 03/02/2016
Pseudo : rosewins, rita.
Multinicks : raina s., poppy d.

all this and heaven too
Location: hospital wing, probably.
Quote: daylight is climbing the walls. the world awakes and now i am safe at least by the light of day.
Contacts:

MessageSujet: Re: child of midnight, made of the night and stars. (vitali)   Jeu 4 Fév - 21:38

J'adore le pseudo et le personnage m'a l'air bien intéressant. coeur
Bienvenue parmi nous cute

_________________

skeletons come out to play when my mind wonders and memories fade, Telling me I'll never win as I'm betting my last coins on the game.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara Elessedil
clever as the devil and twice as pretty.
avatar

Posts : 308
Inscription : 31/05/2015
Pseudo : belikovs (livia)
Multinicks : nova rovner ; zinnia darling

all this and heaven too
Location: the forbidden forest, looking at the stars
Quote: having a soft heart in a cruel world is courage, not weakness.
Contacts:

MessageSujet: Re: child of midnight, made of the night and stars. (vitali)   Jeu 4 Fév - 21:43

Bienvenue parmi nous I love you

_________________

I think there’s a fault in my code. These voices won’t leave me alone. Are you insane like me ? Been in pain like me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vitali Dorokhov

avatar

Posts : 404
Inscription : 04/02/2016
Pseudo : (manon)
Multinicks : aucun.

all this and heaven too
Location:
Quote: a child of winter, darling, was never meant to love the sun.
Contacts:

MessageSujet: Re: child of midnight, made of the night and stars. (vitali)   Jeu 4 Fév - 21:51

merci à toutes les trois. timid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Sargent
i'm sorry it's just that i literally do not care at all.
avatar

Posts : 634
Inscription : 17/01/2015
Pseudo : max/lannisters.
Multinicks : not yet.

all this and heaven too
Location: behind you.
Quote:
Contacts:

MessageSujet: Re: child of midnight, made of the night and stars. (vitali)   Jeu 4 Fév - 22:03

Bienvenue sur le forum I love you

_________________
- "do you remember when I fell for you, remember when you fell for me too, now it's hard to recognize you. who let this stranger in my room"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boldandrestless.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: child of midnight, made of the night and stars. (vitali)   Jeu 4 Fév - 22:04

Purée, Dane Dehaan, le pseudo + la plume et ce début de personnage. fire whoof gnia
Je te souhaite la bienvenue par ici, je vais essayer de réfléchir à un lien. luv Et bon courage pour ta fiche ! tututu
Revenir en haut Aller en bas
Janne Salenders

avatar

Posts : 260
Inscription : 03/02/2016
Pseudo : l'oisillon bleu.

all this and heaven too
Location:
Quote:
Contacts:

MessageSujet: Re: child of midnight, made of the night and stars. (vitali)   Jeu 4 Fév - 22:07

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vitali Dorokhov

avatar

Posts : 404
Inscription : 04/02/2016
Pseudo : (manon)
Multinicks : aucun.

all this and heaven too
Location:
Quote: a child of winter, darling, was never meant to love the sun.
Contacts:

MessageSujet: Re: child of midnight, made of the night and stars. (vitali)   Jeu 4 Fév - 23:08

Merci, tout l'monde. sisi luv

Luksá - et ton pseudo, on en parle ? whoof timid contente que le début te plaise. sweet et pour le lien, je vais essayer d'ajouter quelques points pour donner une vision plus précise du bonhomme. sorry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: child of midnight, made of the night and stars. (vitali)   Ven 5 Fév - 9:43

j'aime tout tout tout, je vais poser ma tente et te lire au premier rang. whoof
bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Vitali Dorokhov

avatar

Posts : 404
Inscription : 04/02/2016
Pseudo : (manon)
Multinicks : aucun.

all this and heaven too
Location:
Quote: a child of winter, darling, was never meant to love the sun.
Contacts:

MessageSujet: Re: child of midnight, made of the night and stars. (vitali)   Ven 5 Fév - 11:55

Mow, Atlas. sweet
Merci pour le compliment, j'espère que la suite te plaira tout autant. timid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: child of midnight, made of the night and stars. (vitali)   Ven 5 Fév - 11:58

Il est canon dane, c'est genre le second homme de ma vie après max irons. redface (oui je tiens des listes Arrow )
bienvenue et bon courage pour ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: child of midnight, made of the night and stars. (vitali)   Ven 5 Fév - 19:02

j'aime ta plume luv
bienvenue ah
Revenir en haut Aller en bas
Vitali Dorokhov

avatar

Posts : 404
Inscription : 04/02/2016
Pseudo : (manon)
Multinicks : aucun.

all this and heaven too
Location:
Quote: a child of winter, darling, was never meant to love the sun.
Contacts:

MessageSujet: Re: child of midnight, made of the night and stars. (vitali)   Ven 5 Fév - 19:45

Marlee - et Lizzie, on en parle ?  dah  timid  (les listes, c'est le bien. hinhin ) merci pour ton accueil ! yo

Cyrus - gosh, Daniel le parfait, faut pas me prendre par surprise comme ça, pense à mon coeur. whoof luv merci à toi ! sweet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara Elessedil
clever as the devil and twice as pretty.
avatar

Posts : 308
Inscription : 31/05/2015
Pseudo : belikovs (livia)
Multinicks : nova rovner ; zinnia darling

all this and heaven too
Location: the forbidden forest, looking at the stars
Quote: having a soft heart in a cruel world is courage, not weakness.
Contacts:

MessageSujet: Re: child of midnight, made of the night and stars. (vitali)   Sam 6 Fév - 0:47

Très belle plume coeur
Je te valide ! I love you
N'oublie pas d'aller recenser tes points (+) et de jeter un coup d'œil aux clubs/activités proposés dans cette même catégorie (+). Puis surtout, bon jeu. coeur

_________________

I think there’s a fault in my code. These voices won’t leave me alone. Are you insane like me ? Been in pain like me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: child of midnight, made of the night and stars. (vitali)   

Revenir en haut Aller en bas
 
child of midnight, made of the night and stars. (vitali)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» In this night, the stars are dead | pv. Nuage de perle | COURSE AUX RP's
» I made a promise for a change, a revolution in the night. | Joy
» The Impossible Made Possible. Fè san sòt lan wòch? Lamizè ayisyen
» Wednesday Night Raw # 60
» Dallas' Stars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE BOLD AND THE RESTLESS :: HOPELESS WANDERER :: ENDLESS DREAMS :: ECHOES OF MINE-
Sauter vers: