AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 such a long, long time.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: such a long, long time.   Ven 5 Fév - 20:40



dottie, leonhart.
Small quote around here. Small quote around here.

SURNOM(S): l'autrichienne. l'accent roule sur le palais alors qu'elle essaie tant bien que mal de le dissimuler sous l'anglais au début cafouillé. on en rit, peut-être même qu'on trouve la raillerie attrayante dans les difficultés qu'elle éprouve à jouer sur les sonorités auxquelles elle n'est pas habituée. ÂGE: vingt-neuf ans, courent sur le fil de la vie celle qui a l'impression d'avoir grillé des étapes dans l'existence, d'avoir sauté des moments importants en n'allant que trop vite, précipitée dans le vide qui ne fut que néant et désespoir, bonheur caché dans les voiles des ténèbres liés, enchaînés à ses poignets. DATE & LIEU DE NAISSANCE: le rude hiver qui vient frôler les épidermes dénudées, la femme qui hurle sous le supplice qui est de mettre au monde le premier enfant qui ne met qu'un point de départ à la course qui s'effectue dans la fratrie. vingt-cinq décembre, le soleil s'est couché pour laisser la pénombre s'étendre, faire planer l'obscurité sur une ville aux arts appréciés, vienne.  ORIGINES/NATIONALITÉ: le meltingpot de racines découvertes et parfois oubliées sous les branches de la généalogie. autrichiennes, anglaises, allemandes, norvégiennes, ce sont les quatre origines qui viennent s'ancrer dans les ascendances. la nationalité reste néanmoins celle du pays qui l'a accueilli, autriche qu'elle a quitté mais qu'elle n'oublie pas pour autant. STATUT CIVIL: veuve serait le terme exact alors qu'elle préfère se définir comme étant célibataire endurcie. pourtant, cela ne fait que cinq mois que son époux s'est laissé tomber dans les limbes, les flammes l'accueillant dès son arrivée. âme esseulée qui se blâme pour les fautes commises, pour l'inattention, pour cet amour qu'elle n'a donné que trop peu à l'être aimé. elle tourne la page, elle se forge cette autre elle qui laisse les sourires suspendus, esquissés sur le faciès qui cache moult surprises et secrets. OCCUPATION: la reconversion, professeur de soins aux créatures magiques, un parcours qu'elle a suivi à durmstrang alors qu'elle avait eu l'opportunité de se spécialiser dans certaines d'entre elle. les dangereuses, les féroces, les cracheurs de flamme et les dents pointues. enseigner, ça fait depuis la rentrée scolaire qu'elle le fait. c'est nouveau, c'est différent, ça donne une nouvelle fraîcheur qu'elle a tant cherché. NATURE DU SANG: pur, ça brille dans la famille comme le st graal d'une généalogie qui se sent méritante du cadeau donné. jamais souillé, jamais piétiné par ce que certains appellent inférieurs. elle, elle s'en fiche comme la première dent d'un gobelin, le sang n'étant qu'un moyen de survivre, liquide biologique qui coule dans les veines et artères pour garder en vie. MAISON: les adultes, les grands, ceux qui regardent d'un oeil indifférent les élèves, ceux qui se mêlent des affaires des jeunots, ceux qui se pensent encore frais pour les suivre dans les aventures palpitantes qui ne font qu'esquinter les corps ayant déjà bien trop subi dans la jeunesse. TRAITS DE CARACTÈRE: à l'écoute, abordable, accueillante, active, adroite, affectueuse, appliquée, ardente, artistique, astucieuse, attachante, audacieuse, bienveillante, capable, captivante, compatissante, critique, cultivée, détendue, déterminée, disciplinée, divertissante, dynamique, éloquente, encourageante, enthousiaste, entreprenante, impliquée, indulgente, intrépide, judicieuse, minutieuse, observatrice, organisée, passionnée, polyvalente, réaliste, réfléchie, sensible, tempérée, tenace, volontaire, mais aussi accusatrice, autoritaire, bornée, boudeuse, calculatrice, compliquée, distraite, émotive, froide, impatiente, influençable, maniérée, persécutrice, provocatrice, rancunière, sournoise, susceptible. AVATAR: michelle dockery.

▪️ don't let the Muggles get you down.
PSEUDO/PRÉNOM: you already know. ÂGE: le même que la dernière fois. PAYS/RÉGION: toujours la france. PRÉSENCE: tous les jours j'essaie de passer, mais au moins une fois par semaine, strict minimum. SCÉNARIO: nop. COMMENTAIRES/SUGGESTIONS:  coeur  CREDITS IMG/QUOTES: quelque part sur rebloggy.


Dernière édition par Dottie Leonhart le Dim 7 Fév - 16:01, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: such a long, long time.   Ven 5 Fév - 20:41

▪ it’s wingardium leviOsa, not leviosAH.
(1) Des âmes qui tombent, des brûlures qui éreintent. Hurlent ceux qui ne savent plus, qui ne savent pas ce qui les attend après les supplices endurés. On les regarde dans le blanc des yeux et on ne voit plus l'esprit, plus la lucidité qui s'est faufilée, déguerpie hors du corps en laissant place à la sénilité. La douleur a pris le dessus, elle s'est acharné sur les individus qui n'en peuvent plus, qui ne demandent qu'à mettre un terme aux tortures qu'ils n'ont pas mérité. Destin que certains prendraient plaisir à souffler alors que l'indifférence se dessine sur les traits livides. Incompétence diraient d'autres alors que les regards se posent sur la silhouette accablée. Fracassée, la porcelaine détruite par l'incompréhension que l'on peut lire dans les yeux qui ne cessent de bouger, iris qui scrutent chaque parcelle de pelouse devenue braise. (2) C'est comme si tout l'apprentissage reçu s'était envolé. L'envie avait disparu, le dévouement s'était estompé alors qu'elle regardait, terrifiée, le cercueil orné de fleurs posées. À l'intérieur, le corps que l'on ne reconnaissait plus. L'individu aurait pu être homme, femme, il ne restait que les bribes d'un squelette qui redeviendrait poussières en un rien de temps. La paume se pose sur le bois vernis, les sourcils sont froncés et les larmes, elles sont retenues. Rien ne perle sur les pommettes rosies, visage voilé par une fine dentelle noire qu'elle ne repousse pas. Elle ne fait pas attention aux œillades en sa direction, aux murmures qui blâment et qui la pointent du doigt. (3) Les nuits ne sont que cauchemars répétés. Des moments qui reviennent en mémoire, des images qui passent en boucle alors qu'elle a l'impression de revivre chaque instant de l'infamie. Monstruosité de la femme qu'elle a été, elle se réveille au milieu des nuits muettes, essoufflée, sueur qui glisse sur le front alors que le revers de la main vient essuyer les gouttes. Les pieds se posent que le parquet qui ne manque pas grincer, douce musique qui rappelle celle de son mari qui, à chaque lune exposée, se faufilait sans un bruit en dehors des draps et ne revenait que le lendemain matin, épuisé. (4) Seule comme jamais. Dottie, elle a toujours eu besoin d'une compagnie à ses côtés. Amis, connaissances, un quelconque animal, les membres de sa famille. Rien. Rien dans la demeure si ce n'était le silence qui venait caresser le peu de calme qu'il lui restait. Endeuillée que l'on disait, alors qu'elle avait elle aussi l'impression de sombrer. Néant, limbes, pandaemonium, synonymes de la solitude éprouvée. Dottie, il fallait qu'elle se relève, qu'elle se redresse, qu'elle reprenne son courage et sa détermination, qu'elle aille de l'avant quand bien même les circonstances ne faisaient que la tirer en arrière, que les mauvais rêves s'accumulaient. Éreintée, on le voyait sur la faciès d'une pâleur à en rendre jaloux les linges les plus blancs. (5) Durmstrang. Tant d'années, à ne pas y avoir mis les pieds. Tant de souvenirs qui reviennent, remontent à la surface à laquelle elle s'accroche avec difficulté. Les murs, les façades, elle les frôle du bout des phalanges fines et amaigries. Les élèves qu'elle toise, l'adolescence manquée. L'existence facile qu'elle regrette, soupir qu'elle se permet de lâcher d'entre ses lippes qu'elle scelle finalement. Se changer les idées, permettre d'avancer. On lui a proposé de jouer les conférencières, de jouer les institutrices pour le temps d'une journée. Exposer son savoir, mettre sur table les connaissances qu'elle ne pouvait pas oublier. (6) Les pupilles qui s'émerveillent, le cœur qui se serre, pincement qui réveille de l'endormissement dans lequel elle était plongée depuis déjà trois semaines. Les étudiants, intéressés, qui la regardent, qui tendent l'oreille à chaque parole énoncée. L'impression d'être importante, s'être considérée, d'avoir une certaine valeur, de ne pas être pour eux, la simple veuve à blâmer. Les interrogations sont posées, les sujets sont abordés. Les créatures, elle les connaît. Elle les a rencontré, elle les a côtoyé, elle a appris à les approcher. (7) Car avant d'être éleveuse de dragons, mince carrière écourtée en à peine un ans, elle était celle qui voyageait. Ici et là, dans les terres inconnues à découvrir, dans les nations qu'elle ne pensait pas exister. Elle a étudié les hommes, les femmes, les enfants, puis les bêtes, ceux qu'on ne connaît pas, ceux qu'on craint à cause de cette variable inconnue. L'Allemagne, l'Australie, l'Islande, la Norvège, le Japon, la Corée du Sud, la Colombie, tant d'autres. Douze pays sur lesquels elle a posé les pieds, découvrant à chaque fois des choses qu'elle pensait inimaginables. (8) L'impossibilité de rester sur ses terres natales. Autriche aimée, qui l'aime mais dont la nation ne veut plus d'elle. Les parents l'ignorent, les frères et sœurs n'y sont plus chacun éparpillés dans des contrées lointaines, d'autres à Durmstrang, d'autres à Poudlard, certains à Beauxbâtons. Plus rien ne l'attend à Vienne. Rien, si ce n'est la redondance, la répétition, l'habitude agaçante des journées vues et revues. (9) La nouveauté, le besoin d'un renouveau. Résurrection. Nouvelles facettes, nouvelle personnalité d'une nouvelle pièce. Elle postule. Ou on vient la chercher ? L'euphorie de s'en aller, de prendre ses jambes à son cou pour tout recommencer sans avoir la sensation d'être une bonne à rien. Dans la valise, les gants précieux. Ceux qu'elle utilisait quand elle était encore éleveuse de dragons. Elle ne peut pas s'en séparer quand bien même cela fait ressurgir des souvenirs. Elle s'y habitue, ça vient, ça repart, ça ne fait plus aussi mal qu'auparavant. Un mois déjà qu'il est parti et qu'elle est seule. Le temps de choisir. Soit rester ici, soit prendre un nouveau départ. (10) Poudlard. Elle en a tant entendu parler. Par les autres, par les frères et sœurs, par les bavardages incessants de ceux qui avaient déjà eu l'occasion d'y poser les pieds. Nouvelle année scolaire, elle s'y rend et elle se sent perdue. Fourmis parmi les habitués, celle qui essaie de s'adapter mais qui se perd encore et toujours dans les couloirs, labyrinthe qu'elle ne comprend pas et qui l'agace à chaque fois qu'elle doit se rendre quelque part. Pas rare de la voir arriver en retard pour les cours qu'elle donne. Pas rare de la voir, hésitante entre deux chemins à prendre. Pas rare de voir les sourires s'étirer dès lors qu'elle articule, anglais à l'accent fortement prononcé, l'autrichienne en elle qui ressurgit.


Dernière édition par Dottie Leonhart le Dim 7 Fév - 15:55, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Athea Emerald
call me a sinner, call me a saint.
avatar

Posts : 306
Inscription : 31/05/2015
Pseudo : Lora (Psychozee).
Multinicks : flynn, sybil.

all this and heaven too
Location: swimming naked in the black lake.
Quote: « isn't he a pain in the ass? - yes he is. but he's MY pain in the ass. »
Contacts:

MessageSujet: Re: such a long, long time.   Ven 5 Fév - 20:42

MICHELLE drool
(et le pseudo lui va comme un gant)
Si on pouvait avoir un petit résumé du personnage pour mieux t'aider ?

Bienvenue ! sweet

_________________

close your eyes, so many days go by. / easy to find
what's wrong, harder to find what's right. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Reinhart
kind heart, fierce mind, brave spirit.
avatar

Posts : 312
Inscription : 03/02/2016
Pseudo : mistaken, karine
Multinicks : zac singh, faye oakes

all this and heaven too
Location: at the quidditch pitch or somewhere in the park
Quote: « and though she be but little, she is fierce. »
Contacts:

MessageSujet: Re: such a long, long time.   Ven 5 Fév - 20:52

Je vote aussi Michelle. ah
Bienvenue parmi nous. wut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: such a long, long time.   Ven 5 Fév - 20:57

aaaah, la prof de zoologie magique ! perfect !
bienvenue parmi nous ! michelle pour moi aussi. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: such a long, long time.   Ven 5 Fév - 21:11

J'ai mis un petit résumé de la demoiselle dans le second post. I love you En tout cas, merci pour votre aide. tututu Mon choix va se porter sur Michelle, pas assez vue mais je trouve que finalement, elle colle bien. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: such a long, long time.   Ven 5 Fév - 21:19

Bienvenue. bril
Revenir en haut Aller en bas
Flynn Hayhurst
what's life without a little risk.
avatar

Posts : 60
Inscription : 04/02/2016
Pseudo : lora (psychozee).
Multinicks : athea.

all this and heaven too
Location: quidditch stadium or probably the hog's head.
Quote: « this is my cup of care. oh look, it's empty. »
Contacts:

MessageSujet: Re: such a long, long time.   Ven 5 Fév - 21:21

Je te la réserve amen
Je te demanderai sans doute un lien avec Athea coeur

_________________

I took a walk around the world to ease my
troubled mind / I left my body lying
somewhere in the sands of time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcie Coburn
fate's calling me through my reverie.
avatar

Posts : 175
Inscription : 03/02/2016
Pseudo : rosewins, rita.
Multinicks : raina s., poppy d.

all this and heaven too
Location: hospital wing, probably.
Quote: daylight is climbing the walls. the world awakes and now i am safe at least by the light of day.
Contacts:

MessageSujet: Re: such a long, long time.   Ven 5 Fév - 21:50

On va avoir tout le cast de DA bientôt ! waa
(re)bienvenue. he

_________________

skeletons come out to play when my mind wonders and memories fade, Telling me I'll never win as I'm betting my last coins on the game.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nerida Delva
▪ be bold or italic, but never regular.
avatar

Posts : 51
Inscription : 05/02/2016
Pseudo : mb, charlotte.
Multinicks : bellis rinaldi.

all this and heaven too
Location:
Quote:
Contacts:

MessageSujet: Re: such a long, long time.   Ven 5 Fév - 22:06

Très bon choix et tellement peu vu cette belle Michelle. meww
Bienvenue. wut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara Elessedil
clever as the devil and twice as pretty.
avatar

Posts : 308
Inscription : 31/05/2015
Pseudo : belikovs (livia)
Multinicks : nova rovner ; zinnia darling

all this and heaven too
Location: the forbidden forest, looking at the stars
Quote: having a soft heart in a cruel world is courage, not weakness.
Contacts:

MessageSujet: Re: such a long, long time.   Ven 5 Fév - 22:28

ReBienvenue **

_________________

I think there’s a fault in my code. These voices won’t leave me alone. Are you insane like me ? Been in pain like me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Sargent
i'm sorry it's just that i literally do not care at all.
avatar

Posts : 634
Inscription : 17/01/2015
Pseudo : max/lannisters.
Multinicks : not yet.

all this and heaven too
Location: behind you.
Quote:
Contacts:

MessageSujet: Re: such a long, long time.   Ven 5 Fév - 23:45

Michelle ** **
Bienvenue sur le forum aww

_________________
- "do you remember when I fell for you, remember when you fell for me too, now it's hard to recognize you. who let this stranger in my room"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boldandrestless.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: such a long, long time.   Sam 6 Fév - 0:01

Vous êtes choux, merci. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Janne Salenders

avatar

Posts : 260
Inscription : 03/02/2016
Pseudo : l'oisillon bleu.

all this and heaven too
Location:
Quote:
Contacts:

MessageSujet: Re: such a long, long time.   Sam 6 Fév - 11:53

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vitali Dorokhov

avatar

Posts : 404
Inscription : 04/02/2016
Pseudo : (manon)
Multinicks : aucun.

all this and heaven too
Location:
Quote: a child of winter, darling, was never meant to love the sun.
Contacts:

MessageSujet: Re: such a long, long time.   Sam 6 Fév - 12:38

ok, trop de perfection, trop d'idées qui germent en moi, attends toi à voir ta boîte à mps envahie incessamment sous peu. bweh rip
rebienvenue avec ce personnage totalement ouf, je suis sous le charme là. drool drool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Sargent
i'm sorry it's just that i literally do not care at all.
avatar

Posts : 634
Inscription : 17/01/2015
Pseudo : max/lannisters.
Multinicks : not yet.

all this and heaven too
Location: behind you.
Quote:
Contacts:

MessageSujet: Re: such a long, long time.   Dim 7 Fév - 16:42

Je te valide how  sweet
N'oublie pas de bien faire recenser l'emploi de ton personnage dans le sujet correspondant, et bon jeu parmi nous I love you

_________________
- "do you remember when I fell for you, remember when you fell for me too, now it's hard to recognize you. who let this stranger in my room"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boldandrestless.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: such a long, long time.   Dim 7 Fév - 16:43

Merci pour la validation toi tututu Je vais aller faire tout ça. he
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: such a long, long time.   

Revenir en haut Aller en bas
 
such a long, long time.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Long, long time ago. [Katina] - Terminé.
» Long, long night... [Pv Liam &... Roscoe?!]
» Brazava ♦ Long time no see...
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE BOLD AND THE RESTLESS :: HOPELESS WANDERER :: ENDLESS DREAMS :: ECHOES OF MINE-
Sauter vers: