AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)

Aller en bas 
AuteurMessage
Grier Marwick

avatar

Posts : 23
Inscription : 05/02/2016
Pseudo : palooka

all this and heaven too
Location:
Quote:
Contacts:

MessageSujet: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   Ven 5 Fév - 21:34



grier, marwick.
La mer est ton miroir, tu contemples ton âme.

SURNOM(S): Il n'en a jamais vraiment eu. Le vieux pêcheur moldu l'appelait "petit homme", qu'il agrémentait d'une petite tape sur la tête lorsqu'il voyait Grier l'attendre sur sa barque. ÂGE: Trente-et-un ans. DATE & LIEU DE NAISSANCE: Un sept septembre, à Southend (Écosse), une péninsule balayée par les vents et baignée par la mer, une étendue sauvage qui a toujours fasciné Grier. ORIGINES/NATIONALITÉ: La famille Marwick s'est depuis longtemps recluse sur ce petit bras de terre d’Écosse où ciel et mer s'unissent. Les plus profondes origines de la famille sont écossaises, mais des racines françaises se sont entremêlées à la lignée il y a plusieurs siècles, ainsi que du sang anglais et irlandais. Grier est profondément attaché à l’Écosse. STATUT CIVIL: Très tôt, il a ressenti cette pression, exercée par son père, cette pression de se marier, de donner des héritiers à la lignée Marwick, de faire perdurer le nom. Il n'a jamais voulu se sentir responsable de l'état de sa famille, réduite à une peau de chagrin. Son célibat, il est choisi, il est voulu, et bien qu'il n'a pas préservé son corps pour la bonne personne, son cœur est un terrain encore vierge, bien qu'un colon s'y est implanté à son insu. CURSUS SCOLAIRE/OCCUPATION: Professeur d'études des moldus. Son admiration pour les moldus est née lorsqu'il se cachait derrière cet énorme rocher que la mer a rejeté sur la plage, pas très loin de la maison, où il espionnait ce vieux pêcheur qui bravait la mer chaque jour pour ramener du poisson. Il a passé énormément de temps avec lui, brisant l'interdit qu'on lui avait fixé, celui de ne pas approcher cette sous-espèce. Son meilleur-ami, celui qu'il a trouvé dans le train l'amenant à Poudlard, est un sang-de-bourbe et fut sa porte d'entrée vers un monde qu'il trouve si attrayant. Depuis, sa curiosité n'a jamais été satisfaite et sa fascination pour les moldus l'a poussé à devenir professeur à Poudlard, afin de balayer les préjugés et de faire comprendre que les moldus ne sont en aucun cas un danger. NATURE DU SANG: Vous entendrez le dernier né Marwick clamer la pureté du sang de la famille, mimant leur père, qui n'acceptait pas qu'on remette en question la grandeur de sa lignée. Mais Grier a toujours douté de cette pureté et se revendique sang-mêlé. Il est un vif critique de cette idéologie de la pureté, qui n'amène qu'à la destruction, et sa famille en est un exemple parfait, réduite à seulement trois représentants, lui, son frère et leur mère. ANCIENNE MAISON: Un ancien et fier Poufsouffle. Il ne se laisse intimidé par personne, est loyal à ses valeurs et est d'une ténacité obstiné. Mais Grier partage également bien des traits avec les incompris de Serpentard et les Serdaigles, beaucoup moins avec les lions, braves mais arrogants, de Gryffondor. TRAITS DE CARACTÈRE: Grier est un aventureux, un homme nomade qui a besoin de nouveauté. Il est un homme dévoué, à son travail, qui le passionne, à ses valeurs, à ses amis, et, sur une autre latitude, à sa famille, qu'il souhaite façonner à son image (dévoué/loyal/constant). Il est totalement fasciné par son travail et ses recherches, et sa passion fait de lui un homme captivant, tout comme lorsqu'il défend les droits des goblins, des elfes ou des moldus. C'est un homme de valeur, engagé, et il n'est pas rare qu'il absorbe toute l'attention lorsqu'il se met à parler, en haut d'une estrade au parmi ses collègues (captivant/charismatique). C'est un homme avenant, d'affable, d'attrayant ; il est courtois et galant, ce qui fait de Grier un professeur apprécié et un gendre parfait. Ouvert d'esprit à la différence de sa famille, Grier est un homme en qui on peut se confier sans peur d'être jugé. Il est un homme curieux, dans le sens mélioratif du terme, sans aller dans la perversité ni violer l'intimité. Bien qu'ouvert et curieux, il est quelque peu buté et a des opinions tranchées sur certaines matières, sans possibilité qu'on le fasse changer d'avis : il combat l'idéologie de la pureté du sang et combat les préjugés contre les moldus avec âpreté. S'il partage beaucoup des caractéristiques des Poufsouffle, il aurait tout autant pu joindre les serpents : Grier est dévoré par l'ambition, celle d'un jour accéder au plus haut, de devenir ministre de la magie, de faire évoluer les mentalités, de marquer l'histoire. Il n'en est pas pour autant mégalomane ou présomptueux. Il est au contraire intimiste et ne partage ses secrets et aspirations qu'avec très peu de personnes, afin de se préserver, de se protéger. Il est un homme préoccupé, par sa famille, par les idées de son frère, par sa vie et son futur. Lorsqu'il est poussé dans ses derniers retranchements, lorsqu'il est attaqué sur ses idées, il lui arrive d'être virulent et de montrer une pointe d'acerbité. Il a beau donner l'image d'un homme original et loufoque de par sa passion pour les moldus, il n'en est pas pour autant pugnace et accrocheur. Tout comme la mer, son élément, il n'est point sans orage. AVATAR: Dan Stevens.

▪ it’s wingardium leviOsa, not leviosAH.
1.0, Le vieil homme et la mer. A 10 ans, Greer, qui a toujours été un aventurier, un petit électron libre qui partait parcourir les highlands de la région de Southend avec pour seule règle de ne jamais approcher un moldu tomba sur une plage qu'il ne connaissait pas, balayée par le vent, où un vieux pêcheur préparait son embarcation. Ce fut sa première réelle rencontre avec un moldu, en chair et en os. Il avait déjà vu des formes floues derrière les vitres d'une machine roulante, des silhouettes derrière les rideaux des maisons, mais il n'avait jamais vu un homme, un vieil homme, en plein travail manuel. Grier était resté caché derrière un énorme rocher déposé par la mer contre le flanc d'une pente rocailleuse pendant une heure. Ce fut le temps que le vieux pris pour plier son filet, prendre des grandes tiges bizarres et les ranger dans son bateau. Grier l'avait observé tout le long, imaginant son père se débarrasser des corvées du vieil homme en deux trois mouvements de baguette. Les moldus perdent énormément de temps, s'était-il dit. Il était fasciné par le vieil homme, il le regarda partir sur son bateau et il attendit son retour, jouant à chasser les mouettes et à essayer de repérer des phoques au large. Tous les jours suivants, il les passa à espionner le pêcheur. Il prit ensuite son courage à deux mains et aller l'aborder, l'inondant sous un flot de questions (C'est quoi ces tiges ? Des cannes ? Ça sert à pêcher ? C'est quoi ça ? Une lampe de poche ? ...) C'est auprès de ce vieux pêcheur, qui devint son plus grand ami, qu'il tomba amoureux du monde moldu et de leur magie à eux. Le vieil homme se prit d'affection pour le garçon loufoque qu'était Grier, habillé bizarrement et s'émerveillant devant le plus banal des objets moldus. Mais le père de Grier découvrit rapidement la relation qu'avait nouée son fils avec le pêcheur moldu et s'employa fermement à faire cesser ces rencontres indignes d'un Marwick. Il interdit à son fils de le côtoyer à nouveau, mais Grier ne l'écouta pas. Il savait que son père ne pourrait rien faire, les lois des sorciers l'interdisant de faire du mal à un moldu.
1.1. Un jour, le vieux pêcheur avait le visage ensanglanté lorsque Grier dévala la pente à toute vitesse pour le rejoindre. Le vieux pêcheur avait la vision floutée par le sang qui l'aveuglait, c'était la seule explication, Grier n'avait pas pu courir aussi vite sans tomber, et il avait cru voir le gamin flotter dans les airs l'espace d'une seconde. Quand Grier s'interrogea sur les blessures du vieil homme, il lui expliqua qu'une mouette en était la cause. Le jeune garçon avait blâmé son père aussitôt, l'accusant d'être un animagus non déclaré, le sachant capable d'un tel acte contre le représentant d'un monde que le chef des Marwick qualifiait d'inférieur. Grier n'a pas cessé de s'éloigner de sa famille depuis, passant de plus en plus de temps avec le pêcheur, allant jusqu'à naviguer avec lui sur le détroit de Moyle.
1.2. Il rentra un jour trempé jusqu'aux os, la pluie l'avait traversé tellement les vagues avaient été fortes. Son doigt était entouré d'un sparadrap, ce qui attira immédiatement l'attention de sa mère. Je me suis coupé avec un hameçon répondit-il, réalisant son erreur en voyant la colère dans les yeux de son père qui était assis sur la grande table en chêne massif de la cuisine. Il employa la magie pour l'empêcher de sortir de la maison, mettant ensuite au point un sortilège qui lui permettait d'être alerté à chaque fois que son fils dépassait un certain périmètre. Grier ne revit plus le vieil homme depuis cette simple erreur, lui qui avait été tellement heureux de porter un pansement autour du doigt.
1.3. Reclus chez lui, sans la possibilité de sortir de chez soi ou du périmètre établi par son père (bien qu'il essaya, une fois, de s'enfuir, déclenchant des cris venant de nulle part et se faisant rattraper par le chef de famille qui décida de réduire l'espace de liberté de son fils), il ne trouva qu'une distraction : son petit frère, qui venait de naître, un nouvel espoir pour les Marwick. Le petit bonhomme faisait la fierté de leur père. Il avait une autre distraction, un petit trésor que son plus grand ami, le pêcheur, lui avait offert : des pièces de monnaies, avec le portrait de la reine des moldus, des vieilles photos en noir et blanc des voyages qu'avaient faits le pêcheur dans sa jeunesse (la Tour Eiffel, les Pyramides, une route soixante-six, et pleins d'autres choses qui remplissaient de rêves la petite tête de Grier) et un briquet, un magnifique outil qui permet de créer du feu. Il rangea ce trésor dans une petite boîte métallique qu'il cacha sous une latte branlante du parquet de sa chambre.
1.4. À dix-sept ans, Grier, majeur, retrouva la vieille barque du pêcheur et découvrit pas très loin du rocher derrière lequel il se cachait une baraque que le vieux moldu avait construit. La barque était brisée, jetée par le vent et les vagues contre la pente rocheuse. Dans la cabane en bois, le vieil homme avait laissé derrière lui des cannes à pêche, des filets et une odeur de poisson tenace qui emplissait de souvenirs le jeune adulte. Le pêcheur avait également laissé une note sur un petit établi en bois, où le moldu avait écrit : "Si jamais tu reviens, tout ceci est à toi, petit bonhomme.".

2.0, La grande famille Marwick. Du moins, si elle fut grande, ce fut à une époque lointaine, bien avant qu'elle soit réduit à une peau de chagrin. Avec la mort de Machar Marwick, le père, il ne reste plus que trois représentants de la famille : Grier, Stephen, son petit frère, et Marigold Marwick, leur mère.
2.1. La grande obsession de son père, Machar, fut de lui trouver une fiancé, de forger une alliance avec une famille respectable au sang non souillé, afin que la lignée Marwick ne s'éteigne pas. Mais Grier a toujours refusé que son père s’immisce ainsi dans sa vie, balayant l'idée d'un mariage arrangé, comme celui de ses parents, et préférant mener sa vie sans pression extérieure. L'attention de son père s'est vite focalisée sur le petit dernier, Stephen, qui, jour après jour, ressemblait de plus en plus à Machar Marwick, alors que Grier tenait plus de sa mère, Marigold.
2.2. La séparation entre Stephen et Grier fut inévitable, l'un adoptant les valeurs extrémistes de la famille, l'autre nourrissant une fascination pour le monde moldu et ne semblant montrer aucun intérêt à la sauvegarde du nom Marwick. A la mort de Machar, leur père, Grier était en Afrique, jouant le scientifique moldu pour étudier la vie d'une tribu de Maasaï au Kenya. Un hibou est arrivé, il est entré le plus rapidement possible en Écosse - trois jours après la mort de son père. La dispute avec son frère, qui ensuivit son retour, dégénéra rapidement, Stephen sortant rapidement sa baguette lorsqu'il fut à court de mots et d'insultes, Grier répondant à la provocation. Le duel fut intense, mais bref, Marigold, leur mère, y mettant un terme à l'aide d'un Maléfice Explosif. Grier disparut dans un bruit sourd, consommant la séparation avec son frère et l'éloignement avec sa mère. Cette dernière n'a qu'un souhait : réconcilier ses fils et réaliser la dernière volonté de son mari, faire perdurer la lignée des Marwick.

3.0, Misc stuff.

- L'intérêt scientifique de Grier pour les moldus, son admiration pour ce monde, sa fascination pour leur technologie n'a jamais été compris par sa famille. Pourtant, il en a fait son métier, et sa passion tourne presque à l'obsession, allant jusqu'à affirmer qu'il ne serait pas contre la fin du code international du secret magique qui permettrait aux deux mondes de vivre ensemble. Ses recherches le font voyager jusque dans les coins les plus reculés de la planète, allant à la rencontre des pygmées d'Amazonie, des tribus africaines, des indigènes d'Australie, ne pouvait satisfaire sa soif de connaissance et son envie d'étudier toutes les cultures moldues.
- Son patronus est un castor, animal grégaire, alors que Grier est un homme plutôt individualiste. Mais la symbolique derrière son patronus est qu'il est tout de même attaché à son clan, à sa famille, à son nom, et s'il ne pourra certainement jamais continuer la lignée, il reste inquiet quand à la pression qui peut exister sur les épaules de son frère. Sa famille, bien qu'il en soit plus ou moins éloigné, reste une partie importante de sa vie. Il visite régulièrement sa mère, avec qui il a toujours eu un lien privilégié, et qui lui a transmis son autre passion, la métamorphose - Marigold excellant dans la matière. Mais ses visites se terminent souvent sur une dispute, quelque fois sur des reproches.
- Une odeur de mer, de feu de bois, de dorayaki et de pudding aux raisins secs s'est élevée lorsqu'il a préparé pour la première fois l'Amortencia, lors de sa sixième année à Poudlard.


▪ don't let the Muggles get you down.
PSEUDO/PRÉNOM: Palooka. ÂGE: Vingt-cinq ans. Et deux jours. PAYS/RÉGION: France, au middle de nowhere. PRÉSENCE: 5/7. SCÉNARIO: Personnage inventé. COMMENTAIRES/SUGGESTIONS: HP, mon enfance, la base de la base, et rien de mieux que votre forum pour se replonger dans cet univers, il est simple et sans prétention, il est parfait. CREDITS IMG/QUOTES: TUMBLR/Charles Baudelaire.


Dernière édition par Grier Marwick le Sam 6 Fév - 17:52, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nerida Delva
▪ be bold or italic, but never regular.
avatar

Posts : 51
Inscription : 05/02/2016
Pseudo : mb, charlotte.
Multinicks : bellis rinaldi.

all this and heaven too
Location:
Quote:
Contacts:

MessageSujet: Re: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   Ven 5 Fév - 21:40

Dan, très bon choix. wow
Bienvenue. wut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamsin Kessler
they are the hunters, we are the foxes.
avatar

Posts : 70
Inscription : 02/02/2016
Pseudo : marido @ castiells.
Multinicks : aisling crowells.

all this and heaven too
Location: probably stalking his little bro.
Quote: “I often think that men don't understand what is noble and what is ignorant, though they always talk about it.”
Contacts:

MessageSujet: Re: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   Ven 5 Fév - 21:43

Bienvenue ** un autre prof, j'adore le choix de l'avatar, dois-je le réserver d'ailleurs ? sweet

_________________

there's a place I go to where no one knows me, it's not lonely it's a necessary thing it's a place I made up find out what I'm made of, the nights are stayed up, counting stars and fighting sleep. ♫ matt simons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grier Marwick

avatar

Posts : 23
Inscription : 05/02/2016
Pseudo : palooka

all this and heaven too
Location:
Quote:
Contacts:

MessageSujet: Re: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   Ven 5 Fév - 21:46

Nerida Delva a écrit:
Dan, très bon choix. wow
Bienvenue. wut

Merci, d'ailleurs, c'est toi qui m'a fait penser à lui, j'ai longtemps hésité, mais je vais garder cette tête  I love you .
Oh merci Tamsin, et oui, avec plaisir  sweet .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gizela Abascal

avatar

Posts : 174
Inscription : 05/02/2016
Pseudo : shiny, aurore
Multinicks : sl.

all this and heaven too
Location: in the classroom or in the library
Quote:
Contacts:

MessageSujet: Re: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   Ven 5 Fév - 21:47

En plus ça correspond parfaitement à ta description. I love you
Bienvenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   Ven 5 Fév - 21:48

Bienvenue. luv drool
Revenir en haut Aller en bas
Athea Emerald
call me a sinner, call me a saint.
avatar

Posts : 306
Inscription : 31/05/2015
Pseudo : Lora (Psychozee).
Multinicks : flynn, sybil.

all this and heaven too
Location: swimming naked in the black lake.
Quote: « isn't he a pain in the ass? - yes he is. but he's MY pain in the ass. »
Contacts:

MessageSujet: Re: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   Ven 5 Fév - 21:48

DAN bweh
Bienvenue !

_________________

close your eyes, so many days go by. / easy to find
what's wrong, harder to find what's right. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcie Coburn
fate's calling me through my reverie.
avatar

Posts : 175
Inscription : 03/02/2016
Pseudo : rosewins, rita.
Multinicks : raina s., poppy d.

all this and heaven too
Location: hospital wing, probably.
Quote: daylight is climbing the walls. the world awakes and now i am safe at least by the light of day.
Contacts:

MessageSujet: Re: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   Ven 5 Fév - 21:49

Milo aurait également été un très bon choix (oui, j'ai survolé le sujet) siffle
Bienvenue parmi nous ! I love you

_________________

skeletons come out to play when my mind wonders and memories fade, Telling me I'll never win as I'm betting my last coins on the game.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Reinhart
kind heart, fierce mind, brave spirit.
avatar

Posts : 312
Inscription : 03/02/2016
Pseudo : mistaken, karine
Multinicks : zac singh, faye oakes

all this and heaven too
Location: at the quidditch pitch or somewhere in the park
Quote: « and though she be but little, she is fierce. »
Contacts:

MessageSujet: Re: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   Ven 5 Fév - 21:52

DAN STEVENS, OH MY GAAD. bweh waa
J'suis fan, il nous faudra absolument un lien. tututu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   Ven 5 Fév - 22:05

oh, tu as choisi Dan whoof whoof hinhin
bienvenue parmi nous, bon courage pour ta fiche he
Revenir en haut Aller en bas
Grier Marwick

avatar

Posts : 23
Inscription : 05/02/2016
Pseudo : palooka

all this and heaven too
Location:
Quote:
Contacts:

MessageSujet: Re: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   Ven 5 Fév - 22:19

Content que Dan plaise I love you  (merci encore Nerida coeur )
Lena, avec plaisir mygod !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nerida Delva
▪ be bold or italic, but never regular.
avatar

Posts : 51
Inscription : 05/02/2016
Pseudo : mb, charlotte.
Multinicks : bellis rinaldi.

all this and heaven too
Location:
Quote:
Contacts:

MessageSujet: Re: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   Ven 5 Fév - 22:21

Pour la peine, ce sera un lien obligatoire. redface I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara Elessedil
clever as the devil and twice as pretty.
avatar

Posts : 308
Inscription : 31/05/2015
Pseudo : belikovs (livia)
Multinicks : nova rovner ; zinnia darling

all this and heaven too
Location: the forbidden forest, looking at the stars
Quote: having a soft heart in a cruel world is courage, not weakness.
Contacts:

MessageSujet: Re: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   Ven 5 Fév - 22:29

Bienvenue parmi nous coeur

_________________

I think there’s a fault in my code. These voices won’t leave me alone. Are you insane like me ? Been in pain like me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Sargent
i'm sorry it's just that i literally do not care at all.
avatar

Posts : 634
Inscription : 17/01/2015
Pseudo : max/lannisters.
Multinicks : not yet.

all this and heaven too
Location: behind you.
Quote:
Contacts:

MessageSujet: Re: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   Ven 5 Fév - 23:43

Dan. Dan. Dan. whoof lov
Bienvenue parmi nous, content que le forum te plaise timid

_________________
- "do you remember when I fell for you, remember when you fell for me too, now it's hard to recognize you. who let this stranger in my room"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boldandrestless.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   Sam 6 Fév - 0:02

t'es pas mal, toi aww
Revenir en haut Aller en bas
Gage Lupei
a reckless fire in the pouring rain.
avatar

Posts : 152
Inscription : 03/02/2016
Pseudo : (maknae) minh.

all this and heaven too
Location: Somewhere, probably pissing someone off with his joyful and lazy self.
Quote: “But his heart was in a constant, turbulent riot.”
Contacts:

MessageSujet: Re: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   Sam 6 Fév - 8:50

Le chooooix ** **
bienvenue waa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janne Salenders

avatar

Posts : 260
Inscription : 03/02/2016
Pseudo : l'oisillon bleu.

all this and heaven too
Location:
Quote:
Contacts:

MessageSujet: Re: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   Sam 6 Fév - 11:52

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grier Marwick

avatar

Posts : 23
Inscription : 05/02/2016
Pseudo : palooka

all this and heaven too
Location:
Quote:
Contacts:

MessageSujet: Re: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   Sam 6 Fév - 17:43

Merci tout le monde, votre accueil est perfect  wazza  coeur  coeur .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aisling Crowells
the bitch apple doesn't fall far from the bitch tree.
avatar

Posts : 309
Inscription : 04/06/2015
Pseudo : marido @ castiells.
Multinicks : tamsin kessler.

all this and heaven too
Location: wherever i can judge you.
Quote: 'you used to deal with basic bitches basic shit all the time; i'm a new classic, upgrade your status.'
Contacts:

MessageSujet: Re: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   Sam 6 Fév - 19:09

J'ai bien aimé lire ta fiche, tu as une super plume ah wut

Je te valide avec plaisir bigeyes

N'oublie pas d'aller recenser tes points (+) et de jeter un coup d'œil aux clubs/activités proposés dans cette même catégorie (+). Puis surtout, bon jeu. coeur

_________________

i've got the body of a lover with a masochists brain; i've got the heart of a hustler, i'm playing a dangerous game. the mind say no sir but the body says please, the heart stays silent, such a silent tease. ♫ josef salvat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)   

Revenir en haut Aller en bas
 
nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nul n'a sondé le fond de tes abîmes (grier)
» LE DIX COUPS DU PRESIDENT ?POLITIQUE PAS ! FOND ,FORME ,STYLE PAS!
» A l'eau ! Fuite à fond de cale !
» Fond d'écran.
» . la vie ne vaut pas d'être vécue si on ne la vie pas à fond .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE BOLD AND THE RESTLESS :: HOPELESS WANDERER :: ENDLESS DREAMS :: ECHOES OF MINE-
Sauter vers: